Professionnels de santé, préparez vos enfants à la sécurité routière !

Le 21.11.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En 2016, 17% du total des accidents de la route en France ont impliqué des jeunes de moins de 18 ans. Professionnels de santé, voici ce qu'il faut savoir pour aider au mieux vos enfants à anticiper ces dangers.

Éduquer par le – bon ! - exemple

Il n'est jamais trop tôt pour apprendre ! A pieds, à vélo ou à trottinette, vos enfants vont rapidement être exposés aux périls de la route et un apprentissage précoce – et continu - des grands principes de la sécurité routière sonne comme une évidence. Une évidence, vraiment ? Les attitudes observées au quotidien révèlent, en effet, un réel manque de prise de conscience des enjeux. Par exemple, près des trois quarts des parents avouent ne pas être irréprochables en tant que piétons sur le chemin de l'école alors que la quasi-totalité de leurs enfants (91%) ont, eux, repéré ces comportements à risque.

De la même manière, votre attitude au volant rejaillira forcément sur la façon de conduire de votre progéniture qui, des années durant, vous aura identifié comme modèle. Les chiffres dévoilés par la Fondation Vinci lors d'une étude sur le mimétisme générationnel sont édifiants et doivent vous rappeler ce principe de base, trop souvent négligé : éduquer son enfant à la prévention routière, c'est, avant tout, adopter le bon exemple !

Une prévention à plusieurs niveaux

La prévention commence à la maison et différents supports vous seront d'une aide précieuse :

  •  Le livre : comme celui écrit par Virginie Desmoulins et Olivia Cosneau (La Sécurité routière, Tourbillon, 2014), qui reste incontournable.
  • Le dessin animé : retenons l'excellente série animée produite par la Prévention Routière à l'adresse des 6-10 ans « Rue Tom et Lila » (16 épisodes disponibles ici )
  • L'application mobile : mentionnons « Sécurité Routière Junior », disponible sur Android et « En route avec Tom » sur iOS
  • Le journal : le support papier a encore de l’avenir ! La Sécurité routière édite ainsi “Le Petit Quotidien”, un journal destiné aux 6-10 ans et entièrement consacré aux thématiques de prévention.
  • L'infographie / poster : la force de l'image est un outil à optimiser ! N'hésitez pas à afficher dans la chambre de votre enfant un visuel qui lui rappellera tous les matins les conseils à suivre.
 

Par la suite, durant sa scolarité, votre enfant sera confronté plusieurs fois à des opérations de sensibilisation, en plus de devoir passer les ASSR (Attestation scolaire de sécurité routière) au collège. Ces examens portant sur les connaissances théoriques seront obligatoires dans l'optique de la validation du BSR (Brevet de sécurité routière), sésame permettant de conduire un cyclomoteur – d'une cylindrée maximum de 50 cm3 – à partir de 14 ans. Depuis 2015, les élèves de seconde en lycée ou centre de formation des apprentis doivent en plus assister à une demi-journée de sensibilisation imposée par les autorités gouvernementales.

Par ailleurs, les pouvoirs publics mettent en place de plus en plus d'initiatives visant à toucher la jeune génération. Citons pour exemple les “Echarpes d’or 2017”  qui incitent les collectivités territoriales, partout en France, à lancer des actions de prévention et de sensibilisation, avec un prix à la clé, remis aux projets les plus pertinents.

Munis de tous ces conseils, vous pourrez désormais soigner ce chapitre de l'éducation de vos enfants visant à en faire des citoyens responsables et avisés sur la question de la sécurité routière !

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Nos produits
Assurance auto

Une assurance auto en ligne conçue pour les professionnels de santé, afin de rester mobile en toutes circonstances.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×