2015 : bonne année !

Le 05.01.2016
envoyer un email envoyer un email

Semaine du 26 décembre 2015 au 1er janvier 2016. Le CAC 40 termine l’année 2015 en hausse de 8,52% grâce à l’attitude toujours plus accommodante de la banque centrale européenne.

France

L’indice parisien a vécu une année chaotique après quatre premiers mois enthousiastes. Suite à la décision de la BCE de lancer un vaste programme de rachats d’actifs, le CAC gagnait 23% à fin avril. Malheureusement, le nouveau sauvetage de la Grèce, puis l’inquiétude liée au ralentissement chinois ont affecté la confiance des marchés dont le parcours durant le reste de l’année a été plus volatil.

Du coté des valeurs, le secteur automobile tire particulièrement son épingle du jeu avec des performances de plus de 50% pour Peugeot et Renault et de 37% pour Valeo. L’aéronautique réalise également une belle année à l’image d’Airbus qui progresse de près de 50% et de Safran qui grimpe de 23%. Sans surprise, les valeurs liées à l’énergie et aux matières premières ont particulièrement souffert : ArcelorMittal chute de 57%, Engie cède 16% et Technip recule de 7,45%. Total limite son repli à 3%.

Dans ce contexte, le rendement de l’Etat français à 10 ans termine l’année à 0,99%.

Reste du monde

La Bourse de Paris réalise une bonne performance par rapport aux autres pays européens. Seuls le Dax allemand et le MIB italien font mieux avec des gains de 9,56% et 12,66% respectivement. L’Eurostoxx 50, qui regroupe les 50 plus grosses capitalisations européennes, affiche une hausse limitée de 3,93%. A noter la performance négative du FTSE londonien qui perd 4,93%. 

Aux Etats-Unis, les performances annuelles sont mitigées avec une baisse de 2,23% du Dow Jones et une progression de 5,73% des valeurs technologiques du Nasdaq. L’année boursière américaine a été marquée par les tergiversations de la Réserve fédérale américaine qui a finalement attendu le mois de décembre pour remonter ses taux directeurs, et par la hausse du dollar qui s’est notamment apprécié de 10% contre l’euro.

Le bilan mondial est négatif pour les actions, avec un recul d’environ 2% de l’indice MSCI World, pénalisé par le recul des marchés émergents. Paradoxalement, la Chine termine l’année dans le vert à +9% grâce à un très bon début d’année.

En 2015, les matières premières ont souffert de l’abondance de l’offre, du recul de la demande chinoise et de la hausse du dollar. Le pétrole en particulier a connu une nouvelle annus horribilis, avec des prix en baisse de 30% après un recul de 44% déjà en 2014.

envoyer un email envoyer un email

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 29.12.2015

Bonnes fêtes de fin d'année à tous

Semaine du 19 au 25 décembre. Lors d’une semaine largement écourtée par les fêtes de Noël, les marchés financiers ont signé une légère progression grâce à quelques chiffres américains...

Le 23.12.2015

FED de fin d'année !

Semaine du 12 au 18 décembre. Cette semaine, les marchés actions sont repartis à la hausse cette semaine, soutenus par la décision de la Fed de relever ses taux directeurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×