Les marchés Roucool !

Le 04.08.2016
envoyer un email envoyer un email

Semaine du 23 au 29 juillet 2016. Les marchés sont restés encore calmes cette semaine. Les publications des résultats trimestriels des entreprises ainsi que la réunion de la Fed ont apporté de nouveaux éléments encourageants sur la conjoncture économique.

Après le statu quo de la BCE la semaine dernière, c’est au tour des banques centrales américaine et japonaise de s’exprimer pour la première fois depuis le Brexit.

S’agissant de la Banque du Japon (BoJ), celle-ci a décidé de ne pas modifier ses taux. Elle a cependant intensifié son intervention en doublant la part de son programme d’achat d’actions par le biais de fonds indiciels côtés (ETF), et de prêts en dollars. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce d’un nouveau plan de relance budgétaire massif (240 milliards d’euros) par le premier ministre Shinzo Abe. Ces mesures ont pour but de soutenir la croissance et de limiter le risque déflationniste.

Le communiqué de la Fed s’est avéré plus optimiste, notamment grâce au rebond de l’activité et à la reprise de l’emploi au mois de juin. Ces éléments de court-terme compensent ainsi les risques liés au Brexit. Comme le marché le prévoyait, le FOMC a laissé son taux directeur inchangé entre 0.25% et 0.50%, tout en laissant la porte ouverte à un resserrement de taux avant la fin de l’année, si les nouvelles économiques restent bien orientées.

Concernant les statistiques publiées, les chiffres de la croissance américaine déçoivent pour le second semestre. Les premières estimations donnent un PIB à 1,2% (annualisé) en dessous des attentes à 2,5%. La principale contribution reste la consommation des ménages, mais celle-ci devrait cependant ralentir dans les mois prochains (ralentissement du marché du travail, baisse des gains de pouvoir d’achat liés à la chute des prix du pétrole).

 En revanche, la bonne résistance du climat des affaires se confirme en zone euro, avec un indice publié supérieur aux attentes. La croissance reste également positive au second semestre à 0,3% mais plus faible qu’au premier trimestre (0,6%). Il s’agit cependant d’indicateurs court-terme, la situation peut être susceptible de changer si les incertitudes quant au Brexit et à la situation du secteur bancaire italien se renforcent.

Sur ce dernier sujet, l’Autorité bancaire européenne (EBA) a publié vendredi soir les résultats des stress-test de résistance. Ces tests visent à mesurer la capacité des banques de l’UE à résister à un scénario économique catastrophe. Les grands groupes français tels que Crédit Mutuel, Crédit Agricole ou La Banque Postale traversent l’épreuve sans grands dommages. A l’inverse, la banque italienne Monte dei Paschi apparait, sans surprise, en grandes difficultés. La plus vieille banque du monde a présenté un plan de sauvetage qui prévoit, entre autres, une augmentation de capital de 5 milliards d’euros (soit 5 fois plus que sa capitalisation actuelle).

Valeurs

Alors que la saison des résultats reste encourageante, le CAC 40 clôture la semaine en hausse de 1,34%, à 4 439,81 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une baisse de -4,25%.

Les efforts de réduction des coûts et d’amélioration des marges portent leur fruit, l’automobile et la grande consommation se distinguent. ArcelorMittal affiche une belle hausse de 10,79% grâce à des résultats en amélioration. Kering progresse de 9,65% porté par le rebond de Gucci et Puma. Du côté des valeurs en baisse, Essilor (-6,22%) et Orange (-5,36%) affichent les plus mauvaises performances de  la semaine.

Le marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert termine la semaine à 1,1174 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt de l’Etat français à 10 ans a diminué à 0,10%.

envoyer un email envoyer un email

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 28.07.2016

Les marchés font un break

Semaine du 16 au 22 juillet 2016. Les marchés financiers ont fait une pause cette semaine alors que la bonne tenue de l’économie américaine atténue les inquiétudes liées au Brexit.

Le 20.07.2016

Les marchés dans le vert

Semaine du 9 au 15 juillet 2016. Les marchés financiers ont rebondi cette semaine, les bons chiffres américains et chinois apaisant les craintes de ralentissement économique mondial....

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×