Une pensée pour nos amis belges

Publié le 23.03.2016
Epargne & Retraite - Actualité financière
envoyer un email envoyer un email

Semaine du 12 au 18 mars 2016. Après avoir enchaîné quatre hausses hebdomadaires, les marchés financiers ont fait une pause lors d’une semaine marquée par la réunion de la Réserve fédérale américaine.

Marchés financiers

Quelques jours après la Banque centrale européenne, la Fed a donné sa vision de l’économie mondiale et ses orientations de politique monétaire. Comme attendu, les taux directeurs ont été laissés inchangés. En revanche, la banque centrale ne prévoit désormais plus que deux hausses de taux pour cette année, au lieu des quatre prévues en décembre dernier. Selon sa présidente, ce n’est pas l’évolution de la croissance des Etats-Unis qui pose problème. Au contraire, elle a souligné la bonne résistance de l’économie américaine et l’accélération de l’inflation sur les derniers mois. Selon Janet Yellen, cette temporisation est plutôt due aux risques baissiers qui pèsent sur la croissance mondiale. La prudence de la Fed s’est néanmoins répercutée sur le dollar qui s’est affaibli et sur les places boursières où les marchés actions se sont orientés à la baisse.

En termes d’indicateurs, les ventes au détail de février ont déçu, s’inscrivant en baisse pour le deuxième mois consécutif. Cela montre un certain fléchissement de la consommation américaine qui pourrait se refléter dans la croissance du premier trimestre. En revanche, l’immobilier reste solide. L’indicateur de confiance des constructeurs s’est maintenu à un niveau relativement élevé et les mises en chantier ont fortement rebondi en février. Seuls les permis de construire ont enregistré un repli supérieur aux attentes. Les chiffres de la production industrielle semblent confirmer une certaine stabilisation après plusieurs mois de contraction. Enfin, l’inflation progresse de 2,3% sur un an en février si on exclut les éléments plus volatils que sont l’énergie et l’alimentation.

La production industrielle en zone euro confirme la tendance observée dans les pays cœur la semaine passée. Elle rebondit significativement en janvier, d’autant que les données relatives au mois de décembre ont été relevées. Par contre, la progression des prix en février a été définitivement évaluée à -0,2% sur un an, loin des objectifs de la BCE.

Le prix du pétrole a poursuivi sa progression pour atteindre un niveau proche de 40 dollars le baril. Une réunion aura lieu le 17 avril pour essayer de stabiliser la production et soutenir les prix de l’or noir. Une quinzaine de producteurs représentant près de 75% de la production mondiale soutiendrait l’initiative. 

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 clôture en baisse de 0,67% à 4 462,51 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une performance négative de 3,76%.

ArcelorMittal grimpe de 10,93% en raison du rebond des matières premières consécutif à la baisse du dollar. Klepierre gagne 4,66%, soutenu par des commentaires positifs de la part d’analystes. Le secteur automobile termine en hausse après l’annonce d’une progression de 14% des ventes de voitures en Europe en février. Renault s’adjuge 4,03%, Michelin 3,59% et Peugeot 3,25%. En bas du palmarès hebdomadaire, le secteur bancaire s’affiche à la baisse. BNP Paribas cède 6,32%, Crédit Agricole lâche 4,45% et Société Générale recule de 2,72%. Orange se replie de 5,56% à l’approche de la fin de la période de négociation pour le rachat de Bouygues Telecom. Sanofi perd 4,37% suite à une décision de justice défavorable dans un litige lié à la propriété intellectuelle aux Etats-Unis.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert est en nette baisse face à la monnaie unique suite au discours de la Fed et s’échange à 1,1270 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans termine la semaine en repli à 0,56%.

envoyer un email envoyer un email

Découvrez les articles sur le même sujet

Super Mario : le retour

Cette semaine, les marchés financiers ont terminé une nouvelle fois en hausse, soutenus par les annonces de la BCE et la bonne tenue du prix du pétrole.

En savoir plus

Le marché fait le plein !

Semaine du 27 février au 04 mars 2016. Le regain d’optimisme des marchés financiers s’est poursuivi cette semaine sur fond de remontée des cours du pétrole, de mesures de relance en Chine et de statistiques américaines bien orientées.

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×