Bien assurer ses appareils multimedia

Le 12.03.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
ordinateur portable et tablette

Vol, casse… Comment assurer son ordinateur portable ou sa tablette numérique en toutes circonstances (ou presque) ?

81 % des Français possédaient en 2017 un ordinateur, 44% une tablette(1). Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir si votre matériel informatique était bien protégé au quotidien ?
 

Assurance appareil électronique : appareils fixes VS appareils nomades

 
La réponse est plutôt simple pour votre « bon vieux » PC fixe, celui qui ne bouge pas du bureau sur lequel il a été posé : il est couvert par votre assurance habitation au même titre que les autres biens du foyer(2).

Les choses se compliquent dès lors que le matériel devient nomade : comment assurer cet ordinateur portable ou cette tablette que vous emmenez à peu près partout avec vous ?

Pour un certain nombre de sinistres, votre ordinateur portable, votre tablette ou la console de votre petit dernier peuvent être assurés d’office :

  • par l’assurance de votre carte bancaire, si vos équipements disparaissent avec vos bagages au cours d’un voyage (réglé avec ce moyen de paiement),
  • ou encore par l’assurance responsabilité civile d’un tiers qui aurait malencontreusement fait tomber votre matériel.

 

Les types d’assurances pour les appareils multimédia

Assurance appareils nomades : le pack numérique de l’assurance habitation

 
En dehors de ces cas de figure limités et pour une couverture au quotidien, il existe un moyen simple d’assurer vos équipements (hors téléphones portables et hors panne). Et ce, pour des sinistres, survenus aussi bien à votre domicile qu’à l’extérieur : il s’agit du pack numérique, une option proposée par certains assureurs dans le cadre de l’assurance habitation.

 

L’assurance multirisque pro pour votre matériel informatique professionnel

 
Si vous utilisez votre ordinateur portable ou tablette au cabinet médical, ces derniers peuvent être couverts par votre assurance multirisque professionnelle, par exemple en cas de chute, vandalisme ou dégât des eaux.

(1) Source : Baromètre du numérique 2017, Arcep
(2) Pour des appareils d’une valeur d’achat supérieure à 100€ et dans la limite, par an, de 1 500€ et 2 sinistres.
(3) Le matériel doit avoir été acheté neuf, pour une valeur d’achat supérieure à 100€ TTC et avoir moins de 5 ans au jour du sinistre.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×