Infirmières libérales : quelle voiture choisir pour vos tournées ?

Le 05.06.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Choisir voiture infirmière MACSF

Pour une infirmière libérale, une voiture est plus qu’une voiture. C’est aussi un bureau, une deuxième maison, un centre téléphonique, un dortoir de secours… Qu’elles fassent leurs tournées en ville, à la campagne ou les deux, peu de libérales peuvent se passer d’un véhicule. Mais comment le choisir ? Portrait-robot de la voiture idéale.

Elle doit être confortable

Vous allez passer des heures dans votre voiture. En monter et en descendre sans arrêt. Ouvrir et fermer le coffre un nombre incalculable de fois. Y être par canicule et par gros gel. Le premier critère, c’est donc le confort.

La qualité des sièges et leur hauteur, la qualité des suspensions, le bruit, la climatisation… Tous ces facteurs vont jouer sur votre santé, votre mental et votre attitude envers les patients. «Bah, ça va, je supporterai cette assise pas top/ce moteur bruyant/pas de clim… » n’est pas une option.

Elle doit vous faciliter la vie

En plus d’être confortable, votre voiture ne doit pas vous mettre des bâtons dans les roues (ha ha ! Hem).

Si vos tournées se font plutôt en ville, ça signifie :

  • Une voiture qui se gare facilement, maniable, adaptée aux manœuvres serrées et aux trottoirs à escalader.
  • Mais aussi une voiture qui vous évite des gestes fatigants quand ils sont répétés à longueur de journée (fermer/claquer la portière ; ouvrir/refermer le coffre ; rabattre le pare-brise manuellement, etc.)

Si vos tournées se font plutôt à la campagne/milieu semi-urbain :

  • Une voiture rassurante qui tient la route, pour affronter chemins boueux, verglas et Cie (4x4, utilitaire, berline costaude…)
  • Mais aussi un havre où vous réchauffer l’hiver, vous rafraîchir l’été, ou faire une micro-sieste entre deux visites.

Elle doit être fiable et sûre

Ça peut paraître évident, mais que vous optiez pour du neuf ou de l’occasion, soyez en-core plus vigilante que la moyenne quant à l’état et au passif de votre futur vaisseau. Vous allez beaucoup l’utiliser et sans lui, pas de tournée…

Sa motorisation doit être adaptée à votre environnement

  • En ville, entre les petits déplacements et les arrêts/redémarrages fréquents, ce sont plutôt les moteurs essence, hybrides voire électriques qui semblent préférables.
  • À la campagne, avec les distances plus longues, les terrains plus difficiles et souvent des portions sur autoroute, ce sera plutôt du diesel ou de l’hybride. Selon votre budget à l’achat et les particularités de votre zone (ex : l’objectif zéro diesel d’ici 2020 pour les franciliennes)

Elle mérite que vous investissiez

S’il y a bien un poste sur lequel ne pas lésiner, c’est votre voiture. Boîte automatique, dé-givrage arrière, aide au stationnement, GPS, limitateur de vitesse… Toutes ces choses qui sont peut-être accessoires pour des non-libérales, peuvent vous épargner pas mal de temps perdu, d’énervement et de douleurs.

Alors si vous avez un peu de marge de manœuvre, investissez dans les options qui vont vous faciliter le quotidien. Et quoi qu’il en soit, choisissez un modèle confortable et agréable pour vous. Ce ne sera pas de l’argent perdu.

Et vous, quel type de voiture envisagez-vous pour vos tournées ? Si vous êtes déjà installée, combien de kilomètres parcourez-vous par an, et au volant de quoi ?

N'hésitez pas à poser toutes vos questions et/ou aider votre/vos confrères sur la communauté MACSF.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Assurance auto

Une assurance auto en ligne conçue pour les professionnels de santé, afin de rester mobile en toutes circonstances.

Crédit auto / LOA

Le financement de votre voiture neuve ou d'occasion à taux réduit, en crédit ou en location avec option d'achat (LOA).   

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×