Les démarches pour s’installer en orthophoniste libéral

Le 04.11.2016
envoyer un email envoyer un email

Après l’obtention d’un certificat de capacité (bac +5), un orthophoniste souhaitant exercer en libéral doit effectuer des démarches administratives, communes à toutes les professions médicales ou spécifiques à son activité, en se déclarant à l’ordre professionnel qui le concerne.

Monter son cabinet d’orthophonie en libéral pas à pas

Le parcours du futur orthophoniste libéral est jalonné d’étapes administratives à accomplir en vue de son installation notamment :

  • faire valider son diplôme à la DTARS (Division Territoriale de l’Agence Régionale de Santé) du lieu d’exercice pour obtenir son numéro professionnel ADELI et une carte professionnelle (CPS) ;
  • s’inscrire en tant qu’assuré social à la CPAM, au régime d'Assurance Maladie des Praticiens et auxiliaires Médicaux Conventionnés, pour recevoir les fiches de soin pré-remplies ;
  • se déclarer à l’Urssaf pour le recouvrement des cotisations sociales ;
  • s’affilier dès le début d’activité à la CARPIMKO, la Caisse d’Allocations Retraites et Prévoyance des infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes et Orthophonistes, obligatoire pour ces professions paramédicales ;
  • se déclarer à la CNIL si les informations des patients font l’objet de fiches informatisées.

Afin de rééquilibrer la démographie des orthophonistes sur le territoire, l’Etat propose des mesures incitatives pour une installation en zone sous dotée ou très sous dotée, comme la prise en charge d’une partie des cotisations sociales et/ou la participation à l’équipement du matériel (jusqu’à 3 000 € par an pendant 3 ans).

Protéger son cabinet libéral d’orthophonie

Dernière étape obligatoire et non des moindres de l’installation en orthophoniste libéral : contracter une assurance civile professionnelle. Experte des professions médicales, la MACSF vous apporte son accompagnement pour vous aider en cas de litige avec un patient, de casse dans le cadre de votre activité ou de dégradation dans votre cabinet. Vous pouvez ainsi vous défendre en toutes circonstances et personnaliser votre protection selon vos besoins.

En savoir plus sur l'installation en libéral

envoyer un email envoyer un email
Solutions
Je m'installe en libéral

Les étapes incontournables pour monter efficacement votre projet et vous poser les questions décisives.

RCP-PJ Libéraux

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause par un patient, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Assurance multirisque professionnelle

L’assurance multirisque professionnelle protège votre cabinet médical ou paramédical ainsi que votre matériel contre les risques professionnels. Elle garantit la poursuite de votre activité en cas de sinistre.

Assurance prévoyance

Avec notre assurance prévoyance, complétez les prestations insuffisantes de votre régime obligatoire ou statutaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×