Les infirmiers peuvent-ils continuer de tout tweeter ?

Le 04.04.2017
envoyer un email envoyer un email

Le code de déontologie infirmier a été publié le 25 novembre 2016. Depuis sa parution, les infirmiers peuvent-ils continuer de tout tweeter ?

Un article du code de déontologie interdit « pour un professionnel agissant à titre privé sous couvert d’un pseudonyme, et quel que soit le moyen de communication utilisé, d’arguer de sa qualité de professionnel sans dévoiler son identité ». 

Prendre connaissance du code

Pas très limpide… cela signifie t-il qu’on ne peut plus tweeter sous pseudonyme et mettre sa profession dans sa biographie ?

La disposition peu claire est soumise à interprétation. Caroline Lantero, avocate en droit de la santé, a fait part de sa perplexité sur son compte twitter. « On ne comprend pas d’où vient cette disposition qui n’a aucun sens, explique-t-elle. Pourquoi les infirmiers seraient-ils les seuls professionnels qui ne pourraient pas s’exprimer en tant que tels sur les réseaux sociaux sous pseudonyme ? Cela ressemble à un excès de zèle .»

Selon Karim Mameri, secrétaire général de l’Ordre national des infirmiers, « Il n’est absolument pas question d’interdire aux infirmiers de tweeter avec ou sans pseudonyme. »

L’interdiction du "pseudonymat" concerne ceux qui mettent en avant leur titre d’infirmier en vue d’une activité commerciale, comme proposer des cours aux étudiants qui préparent les concours des Ifsi. Elle ne vise donc pas les professionnels qui s’expriment sur les réseaux sociaux.

envoyer un email envoyer un email
Infirmières, vous méritez que l'on prenne soin de vous
Des solutions adaptées à vos besoins

La MACSF vous apporte des solutions concrètes pour vous accompagner dans votre vie professionnelle et votre vie privée

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 04.04.2017

La profession d’infirmier a enfin son code de déontologie

Près de 70 ans après les médecins, les infirmiers ont enfin leur code de déontologie. Une publication qui « marque la reconnaissance de l’ensemble d’une profession de plus en plus autonome...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×