La diversification pour tous

Publié le 08.02.2016
Epargne & Retraite
envoyer un email envoyer un email

Interview de Philippe Marchon, expert patrimonial animateur épargne retraite de la MACSF. Propos recueillis par Ted Harpett, Mieux Vivre Votre Argent.

Les professionnels respectent-ils leur devoir de conseil en laissant leurs clients investir exclusivement sur le fonds en euros, alors que les rendements ne cessent de baisser ?

Votre question est provocatrice ! A la MACSF, nous avons engagé une réflexion approfondie sur le sujet. Depuis de longues années, notre fonds en euros affiche une performance nettement supérieure à la moyenne du marché. Nous travaillons pour continuer de conserver cet avantage concurrentiel. Mais la tendance baissière ne peut être enrayée, vu l’environnement. Aujourd’hui, nous ne souhaitons pas que nos sociétaires nous reprochent d’ici 4 à 5 ans l’inévitable décrue des fonds en euros. L’heure nous semble venue pour les épargnants de s’engager dans la voie de la diversification et nous sommes là pour les accompagner.

Tout le monde doit-il diversifier ?

Pour bien conseiller un sociétaire, il faut bien le connaître : sa situation familiale, sa situation financière, ses projets… Aujourd’hui, nos sociétaires comprennent l’intérêt de la démarche. Ils se confient plus facilement et apprécient que nous les aidions dans la préparation de leurs projets : acquérir sa résidence principale, préparer sa retraite, assurer sa transmission… La diversification sur des unités de compte nous semble incontournable sur les projets à moyen/long terme.

 La culture financière des Français est faible. Comment les faire passer du confort du fonds en euros à d’autres supports plus complexes et risqués ? 

Tranchons tout de suite la question du risque ! Nous proposons une garantie plancher sur le RES Multisupport. Traduction pratique : au décès de l’assuré, les bénéficiaires de l’assurance-vie ne subiront pas les éventuelles moins-values… Qui plus est, il n’est pas question de transférer l’intégralité de ses actifs du fonds en euros vers des unités de compte risquées ! Sur la complexité, il faut aussi relativiser. Afin de répondre aux besoins de tous les épargnants, nous avons défini différents profils de gestion. Par exemple, si vous avez pour objectif la préparation de la retraite, la gestion par horizon est faite pour vous : le poids des placements à risque diminue avec le temps. Si vous souhaitez faire fructifier votre capital, vous pouvez vous orienter vers nos profils prudent, équilibré et dynamique. Enfin, vous pouvez aussi opter pour la gestion libre. Là encore, nous cherchons à accompagner les sociétaires. Avec une gamme volontairement limitée de fonds, sélectionnés par nos soins sur des compétences externes. Avec aussi diverses options de gestion, comme la limitation des moins-values, la sécurisation des gains… Sans oublier la possibilité de faire des arbitrages simplement par internet.

Le devoir de conseil doit-il s’exercer uniquement à la souscription ?

Absolument pas ! A la souscription, le devoir de conseil est formalisé par l’existence d’un questionnaire destiné à définir le profil de l’épargnant. Mais il convient de s’interroger régulièrement – a minima tous les ans – sur quelques  questions de base. Et notamment, ma diversification est-elle toujours adaptée à mes besoins de demain et à mon profil de risque? A situation inchangée, l’option rééquilibrage automatique est à conseiller aux souscripteurs du RES Multisupport. Tous les ans, en juillet, elle rééquilibre le contrat entre fonds en euros et actifs risqués. De surcroît, l’opération n’a aucun coût pour le sociétaire.

Découvrir le RES Multisupport

Tout investissement sur des supports en unités de compte vous expose à un risque de perte en capital.

Pour une épargne qui vous ressemble, veillez à bien déterminer votre profil d'épargnant avec votre conseiller MACSF.  

L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur. La valeur des unités de compte qui reflète la valeur d’actifs sous-jacents, n’est pas garantie, mais est sujette à des fluctuations à la hausse comme à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. Le fonctionnement des unités de compte est décrit dans la notice d’information du contrat.

RES Multisupport est un contrat d’assurance vie de groupe à adhésion facultative libellé en euros et en unités de compte souscrit par l’Association Médicale d’Assistance et de Prévoyance (AMAP) auprès de la MACSF épargne retraite. 

MACSF épargne retraite | Société Anonyme d’Assurances sur la Vie régie par le Code des assurances, au capital social de 58 737 408 €, entièrement libéré, enregistrée au RCS de Nanterre sous le numéro 403 071 095 Siège Social : cours du Triangle, 10 rue de Valmy, 92800 PUTEAUX. Adresse postale : 10 cours du Triangle de l’Arche, TSA 60300, 92919 LA DEFENSE CEDEX | France | Tél. : 3233

envoyer un email envoyer un email

Découvrez les articles sur le même sujet

Dopez le rendement de votre contrat d'assurance vie

Les traditionnels fonds en euros vont rapporter de moins en moins à l’avenir. Nos parades pour redresser la barre. Un éclairage MACSF/Mieux Vivre Votre Argent.

En savoir plus

Nos conseils pour gérer tranquillement votre multisupport

Le fonds en euros a le mérite de la simplicité... Et l’inconvénient d’une faible performance à venir ! Les multisupport, eux, affichent des espoirs de gains supérieurs mais ils paraissent complexes. Sauf à suivre les conseils MACSF/Mieux Vivre Votre Argent…

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×