Peut-on prendre des selfies à l’hôpital ?

Le 26.04.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Selfies à l'hôpital infirmières

La réponse est « Oui, mais… ». Car vous pouvez prendre des photos à l’hôpital et les diffuser, À CONDITION de respecter certaines règles. Alors, ce petit selfie au travail, c’est oui ou c’est non ? Clarifions tout ça.

Le règlement de l’AP-HP dit : « les personnels, patients, visiteurs et autres tiers […] ne peuvent se livrer, dès lors qu’elle permet l’identification de personnes, à la captation d’attributs de leur personnalité, et notamment de leur image ou leur voix, sans l’autorisation expresse des intéressés ou celle de leur représentant légal ».

Ça, c’est pour le texte. Mais concrètement, ça veut dire quoi ?

Pour vous y retrouver, on vous a fait un petit schéma :

Tout ça est très logique : affaire de secret professionnel et médical

Même (et surtout) à l’heure des smartphones et des réseaux sociaux, les soignants restent soumis au secret professionnel et au secret médical. Tout ce qui pourrait indiquer que telle ou telle personne est hospitalisée et la raison et le lieu de son hospitalisation doit rester strictement confidentiel.

Votre selfie ne doit rien contenir qui permette de reconnaître un patient

  • Ni son visage, ni son nom, ni ses infos médicales, ni même des éléments de son apparence permettant de l’identifier facilement (ex : tatouages)
  • Attention aux arrières-plans : un tableau d’admission derrière vous, un patient qui passe dans le couloir, un bout de dossier… Si ces infos sont reconnaissables, c’est non !
  • Motus dans les légendes de la photo si vous la diffusez : ni nom, ni tag ni d’autre info permettant d’identifier le patient, ça va de soi.
  • Tout ça vaut aussi pour les collègues, les visiteurs, les tiers… Eux aussi ont droit à leur anonymat.

Si j’ai l’autorisation de la personne en question ?

Tout dépend de ce que vous appelez « avoir l’autorisation ». Un simple oui par oral ne suffit pas. Techniquement, il vous faut une autorisation « expresse », donc une décharge écrite.

Mieux vaut donc être prudente : floutez ou masquez les infos / les visages reconnaissables, recadrez, refaites une photo plus « conforme », ou laissez tomber.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Solution MACSF
RCP-PJ Hospitaliers et Salariés

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause par un patient, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×