Quitter sa maison le temps des vacances

Le 26.05.2016
envoyer un email envoyer un email

Vol, dégât des eaux, incendie... En cas d'absence prolongée pour les vacances, mieux vaut prendre des précautions pour protéger votre domicile.

Eviter les cambriolages

Vous allez bientôt quitter votre résidence principale pour des vacances bien méritées ? Pour un départ en toute tranquillité, quelques précautions s'imposent. 
En premier lieu et pour prévenir en particulier le risque de cambriolage, vous pouvez :

  • avertir la police ou la gendarmerie de votre date de départ et demander à bénéficier du dispositif « tranquillité vacances » ;
  • demander à une personne de confiance de relever votre courrier en votre absence. Elle vous signalera ainsi toute anomalie dans votre logement ; 
  • demander à La Poste la réexpédition temporaire de votre courrier vers votre lieu de vacances afin d'éviter le débordement de votre boîte aux lettres ;
  • mettre vos objets de valeur à la banque ou dans un coffre-fort.

Un coup d’oeil sur votre contrat d'assurance maison pourra également s'avérer très utile. Le plus souvent, celui-ci impose des mesures de sécurité, dont le non-respect peut entraîner une réduction, voire un refus de prise en charge de l'indemnisation. 

Au rang de ces mesures, on trouve notamment :

  • le verrouillage des portes et fenêtres et, plus largement, la mise en action de tous les moyens de fermeture et de protection (alarmes, serrures...) décrits aux conditions particulières du contrat ;  
  • la coupure des arrivées d'eau et de gaz ;
  • le débranchement des appareils électriques...

Consulter mon contrat habitation 
En savoir plus sur l'assurance habitation

Assurer sa location de vacances

Passer des vacances tranquilles suppose également que le logement loué soit couvert en cas d'incendie ou de dégât des eaux.

Trois cas de figure peuvent se présenter.

  • Le propriétaire se charge de l'assurance et renonce à un recours

Le propriétaire et son assureur peuvent renoncer à exercer un recours contre le locataire. Le contrat de location et le contrat d'assurance du propriétaire doivent alors comporter une clause spécifique d'"abandon de recours" ou de "renonciation à recours" en cas d'incendie ou de dégât des eaux .

Attention, dans ce cas, votre responsabilité de locataire demeure entière à l'égard des voisins et des tiers autres que le propriétaire. Il convient de vérifier dans votre contrat habitation que vous êtes bien couvert pour cette situation.
Autre hypothèse : le propriétaire a souscrit une assurance "pour le compte de qui il appartiendra" avec abandon de recours pour l’incendie et le dégât des eaux. Vous êtes alors couvert par la garantie du propriétaire, même à l'égard des voisins et des tiers. Dans ces deux cas, les autres dégradations restent, toutefois, à votre charge.

  • Votre contrat d'assurance habitation couvre votre responsabilité

Vous pouvez être assuré par le contrat multirisque habitation de votre résidence principale au titre de la garantie responsabilité civile villégiature (séjour/voyage). A la MACSF, la RC villégiature est incluse dans votre contrat. Elle couvre l'incendie, l'explosion, le dégât des eaux ou les bris de glaces occasionnés à la location saisonnière.     

  • Vous souscrivez une assurance habitation pour la durée de la location

A noter que les contrats d'assurance habitation peuvent aussi proposer une garantie villégiature visant à couvrir certains de vos biens, perdus ou endommagés pendant votre voyage ou séjour, tandis que la responsabilité civile villégiature ne couvre que votre responsabilité civile. A la MACSF, vos bagages peuvent ainsi être couverts (formules Confort et Excellence).*

Nous vous recommandons de contacter votre assureur pour obtenir une attestation et vérifier que toutes les garanties nécessaires sont transférables à la location saisonnière.

*selon conditions contractuelles.

En savoir plus sur l'assurance habitation

envoyer un email envoyer un email

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 15.06.2015

La route des vacances en toute sécurité

Cet été, avant de prendre le volant pour un long trajet, des vérifications et précautions s'imposent : état du véhicule, repos du conducteur, vérification des papiers, téléchargement...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×