S’installer comme médecin généraliste libéral

Le 04.11.2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

L’installation en tant que médecin généraliste libéral peut prendre deux principales formes : en cabinet individuel, ou en association, selon la préférence du pratiquant. Les clauses de non-concurrence peuvent rendre compliquée la détermination du lieu d’implantation de l’activité. De nombreux choix professionnels préciseront les formalités à effectuer avant de s’installer.

Les démarches obligatoires pour devenir médecin généraliste libéral

De nombreuses étapes administratives attendent le médecin généraliste désireux de se lancer en libéral notamment :

  • s’inscrire à l’Ordre des Médecins pour obtenir la carte professionnelle, dans le département choisi par le médecin ;
  • enregistrer son diplôme à l’Agence Régionale de Santé, pour recevoir son numéro ADELI ;
  • s’enregistrer à la CPAM, afin d’obtenir les feuilles de soin, en précisant si le médecin généraliste souhaite s’installer en secteur I ou secteur II ;
  • s’inscrire à l’Urssaf ;
  • s’immatriculer à la caisse de retraite ;
  • disposer d’un local professionnel respectant les normes d’hygiène et d’accessibilité.

Installation en médecin généraliste libéral et clause de non-concurrence

En théorie, le médecin généraliste peut s’établir librement sur l’ensemble du territoire français. Cependant, quelques restrictions viennent préciser le choix du lieu :

  • si le nouveau médecin libéral veut installer son cabinet dans un immeuble déjà occupé par un médecin généraliste, celui-ci doit impérativement donner son accord ;
  • un médecin qui en a remplacé un autre pendant 3 mois (consécutifs ou non) doit attendre 2 ans avant d’ouvrir un cabinet faisant directement concurrence au premier.

Protéger les biens et les personnes avec une assurance spécialisée

L’adhésion à une responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour un médecin généraliste libéral. La MACSF propose des offres adaptées à tous, que l’on s’installe en cabinet individuel ou en association. Des juristes experts dans le domaine de la santé protègent ainsi les personnes physiques aussi bien que les locaux et vous épaulent en cas de conflit juridique avec des patients, des voisins ou de toute personne tierce.

En savoir plus sur l'installation en libéral

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Solutions
Je m'installe en libéral

Vous souhaitez vous installer en libéral ? Les experts du CIPS (Centre d’Information des professionnels de santé) vous apportent des conseils et répondent à vos questions. 

RCP-PJ Libéraux

Indispensable pour vous défendre en cas de mise en cause par un patient, le contrat RCP-PJ facilite le règlement de vos litiges d'ordre privé ou professionnel.

Assurance multirisque professionnelle

L’assurance multirisque professionnelle protège votre cabinet médical ou paramédical ainsi que votre matériel contre les risques professionnels. Elle garantit la poursuite de votre activité en cas de sinistre.

Assurance prévoyance

Complétez les prestations insuffisantes de votre régime obligatoire en cas d'arrêt de travail, invalidité ou décès.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×