La SCPI, une façon simple d'investir dans l'immobilier et des performances robustes

Le 08.03.2016
envoyer un email envoyer un email

Le point sur les nombreux atouts des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) avec Nicolas Lepère, Directeur des investissements immobiliers à la MACSF.

La gamme d’unités de compte (UC) proposées  par la MACSF s’ouvre à deux nouvelles SCPI. Quelles sont les caractéristiques de ce type de produits ?

La SCPI est une façon simple d’investir dans l’immobilier sans avoir à acheter des biens en direct. Il est, en effet, possible d’acheter des quotités de quelques milliers à quelques dizaines de milliers d’euros ; c’est ce que l’on appelle des parts. Ces produits présentent également la particularité de mutualiser le risque : derrière la ou les parts de SCPI, se trouvent des portefeuilles d’immeubles diversifiés. Autre caractéristique, la SCPI permet de sélectionner une typologie d’actifs dans laquelle il ne serait pas possible d’investir directement, comme des centres  commerciaux ou des immeubles  de bureaux de grande taille. La SCPI constitue, en outre, un investissement dont les performances sont robustes, l’immobilier étant moins  volatil que les autres formes de placement. Enfin, elle permet de confier la gestion à des professionnels. Un certain nombre de professionnels, notamment des groupes bancaires, mais également des groupes indépendants,  se sont en effet structurés autour de sociétés de gestion  pour gérer ces produits.

Ces produits, que l’on appelle aussi « pierre papier », sont relativement anciens. Lancés voilà une trentaine d’années, ils sont réglementés, c’est-à-dire qu’ils font l’objet d’un suivi de la part de l’Autorité des marchés financiers (AMF). La SCPI est, par définition, un véhicule de long terme, souvent acheté dans la perspective de la retraite. De détention longue, elle est peu liquide. 

Les pouvoirs publics et les professionnels ont donc souhaité mettre en place des produits hybrides, les OPCI, qui sont plus liquides parce que contenant moins d’immobilier. Aujourd’hui, le marché compte un nombre important de SCPI, représentant un large éventail de possibilités, pour certaines très typées, pour d’autres très généralistes. L’épargnant constitue donc son profil de risque à la carte, soit en direct, soit par le biais d’unités de compte intégrées dans des contrats d’assurance vie. C’est dans ce dernier cadre que la MACSF proposera prochainement deux SCPI à ses clients.

On observe une forte collecte sur l’ensemble des SCPI en France au cours des dernières années (estimée à 4 milliards d’euros en France, soit 50% de plus qu’en 2014). Comment expliquer cet engouement ?

L’appétit des Français pour la pierre permet de mieux comprendre l’intérêt des épargnants pour les SCPI : le patrimoine du Français est constitué, en moyenne, pour deux tiers d’immobilier, en général la résidence principale, mais également des investissements dans l’immobilier locatif ou la résidence secondaire. La SCPI permet de compléter cette épargne immobilière ou de la débuter avec un investissement à géométrie variable. Autre élément, dans un contexte plus général de marchés financiers peu lisibles, les épargnants s’orientent davantage vers des supports tangibles, comme l’immobilier. Dans cet environnement délicat, la SCPI rassure. La collecte est donc extrêmement forte, que l’on considère les investisseurs qui souscrivent en direct ou ceux qui le font au travers de produits d’assurance vie.

Quelles SCPI la MACSF a-t-elle choisies ? Quels critères ont plus particulièrement retenu votre attention ?

L’ensemble de ces éléments a conduit la MACSF à considérer l’opportunité de proposer des SCPI dans le cadre de son RES Multisupport(1). Nous en avons sélectionné deux en examinant le marché sous le prisme de la sécurité. Il a été recherché des sociétés présentant un historique de performances démontrant que la société de gestion privilégiait la sécurité au rendement.

Notre choix s’est ainsi porté sur deux SCPI :

  • La première, Rivoli Avenir Patrimoine, est gérée par Amundi Immobilier, filiale d’Amundi Asset Management, et dispose d’un portefeuille composé majoritairement de bureaux localisés à Paris (54% des actifs).
  • La seconde, Primovie, gérée par Primonial, est plus spécialisée avec un sous-jacent lié au monde de la santé, à l’éducation et aux seniors. 

Il faut, par ailleurs, noter que ces deux sociétés de  gestion sont celles qui ont le plus collecté en 2014.

Notre objectif est bien, au travers de ces nouvelles UC, de permettre à des sociétaires qui détiennent des produits très sécurisés, comme le RES monosupport, de pouvoir basculer sur des produits immobiliers les plus sûrs possible. À cet égard, le Conseil de  Surveillance de Rivoli Avenir Patrimoine a confirmé son souhait de sécuriser au maximum ses actifs, ce qui se traduit par des investissements concentrés à Paris.

Gérer mon contrat en ligne

Découvrir le RES Multisupport

Voir les supports financiers MACSF

Crédits photos : © Michel Labelle

(1) RES Multisupport est un contrat d’assurance vie de groupe à adhésion facultative libellé en euros et en unités de compte souscrit par l’Association Médicale d’Assistance et de Prévoyance (AMAP) auprès de la MACSF épargne retraite.

Les SCPI, liées au marché de l’immobilier, peuvent connaitre des fluctuations à la hausse comme à la baisse dépendant en particulier  de la conjoncture immobilière. En conséquence, comme pour tout support libellé  en unités de compte, il existe un risque de perte en capital sur les supports en unités de compte représentatifs de parts de SCPI. Pour une épargne qui vous ressemble, veillez à bien déterminer votre profil d’épargnant avec votre conseiller MACSF.

MACSF épargne retraite - Société Anonyme d’Assurances sur la Vie régie par le Code des assurances, au capital social de 58 737 408 €, entièrement libéré, enregistrée au RCS de Nanterre sous le numéro 403 071 095 - Siège social : Cours du Triangle - 10 rue de Valmy - 92800 PUTEAUX. Adresse postale : 10 cours du Triangle de l’Arche - TSA 60300 - 92919 LA DEFENSE CEDEX - France - Tél. 32 33.

envoyer un email envoyer un email

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 08.03.2016

SCPI : Investir dans l'immobilier avec son RES Multisupport

A compter du 14 mars 2016, le RES Multisupport s’enrichit de 2 nouveaux supports SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) et vous permet ainsi de conjuguer assurance vie et immobilier....

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×