Soignants, que répondre aux principales questions que l’on vous pose sur le COVID ?

Le 29.04.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
question soignants

Soignants, vos connaissances, vos proches, vous considèrent comme experts et vous posent beaucoup de questions : sur le COVID, sur les moyens de prévention, mais aussi sur des sujets pratiques. Voici quelques réponses pour vous dépanner.

Répondre aux questions médicales sur le COVID

Pour répondre aux questions d’ordre médical, le plus compliqué reste sans doute de faire comprendre à vos connaissances qu’on en sait peu sur le COVID.

  • Quand aura-t-on un vaccin pour le COVID ?

Réponse : des essais cliniques sont en cours. Un groupe d’experts travaillent à l’élaboration d’un vaccin sous la houlette de l’OMS.

Mais c’est pour quand ? Insiste-t-on. Hélas, vous êtes soignant et la boule de cristal ne fait pas partie de votre attirail.

  • Existe-t-il un traitement pour guérir du COVID ?

Réponse : il n’existe pas de traitement spécifique. Environ 80 % des personnes atteintes guérissent spontanément. Pour les autres, les traitements varient selon l’état des patients.

Et la chloroquine ? Ça marche ? On ne sait pas. Tout dépend de l’avancement de la maladie et des autres pathologies dont peuvent souffrir les patients. Les contre-indications sont nombreuses. Vous essayez de ne pas rentrer dans le débat…

  • Est-ce qu’on peut attraper deux fois le COVID ?

Réponse : a priori non. Mais on n’a pas le recul nécessaire pour savoir combien de temps dure l’immunité. Et reste à voir si le virus mutera l’an prochain, comme celui de la grippe.

Répondre aux questions pratiques sur le COVID

En tant que soignant, vous êtes devenu la haute autorité de tout votre cercle familial et amical en matière de prévention COVID.

  • Le masque fait maison, ça marche ?

Réponse : c’est toujours mieux que rien. Encore faut-il qu’il soit bien fait et que l’utilisateur sache le mettre et l’enlever correctement. Un masque alternatif, c’est un complément aux gestes barrières.

Comment faire un masque ? Le tuto proposé par l’AFNOR est particulièrement bien fait.

  • Que faire avec les produits quand on rentre des courses ?

Réponse : se laver les mains, retirer et jeter les suremballages (produits vendus pas pack), laisser les produits à l’extérieur et au soleil (pas le frais ni les surgelés !), laver ses sacs de courses, et, le cas échéant, le coffre de la voiture, le volant, le levier de vitesse, la clef ou la carte, les poignées de porte (voiture et maison), se laver de nouveau les mains.

  • Et les remèdes de grand-mère ?

Réponse : manger de l’ail est bon pour la santé, mais son efficacité contre le COVID reste à prouver. De même pour les solutions salines dans le nez, le millepertuis ou l’huile de sésame. Quant à l’eau de javel, elle est extrêmement agressive pour la peau et les voies respiratoires. Du savon suffit.

Répondre aux questions sur les services médicaux disponibles pendant le confinement

Rendez-vous pris 4 mois à l’avance, ordonnance à renouveler, grossesse à terme. Qu’en est-il des soins médicaux hors COVID ?

  • J’ai rendez-vous chez le dentiste, je peux y aller ?

Réponse : Seuls les soins d’urgence sont accessibles. Pour le dentiste, l’ophtalmo ou le dermato, il faudra reprendre rendez-vous. Pour les urgences dentaires, vous pouvez contacter le 09 705 00 205.

J’ai cassé mes lunettes ! Je fais comment ? Vous pouvez faire refaire vos lunettes en prenant rendez-vous avec votre opticien.

  • Comment faire renouveler une ordonnance ?

Réponse : vous ne faites pas renouveler l’ordonnance. Jusqu’au 31 mai, les pharmacies peuvent délivrer des médicaments sur présentation d’une ordonnance périmée ou non-renouvelable. Seule condition : avoir été traité depuis au moins 3 mois. Ça vaut aussi pour les hypnotiques et les anxiolytiques.

Et pour ma pilule ? Mon ordonnance a plus d’un an. Vous obtiendrez votre traitement contraceptif même avec une ordonnance périmée. En revanche, vous devrez obtenir l’autorisation du médecin prescripteur pour les médicamentsnécessitant une surveillance particulière.

  • Peut-on encore accoucher à l’hôpital ?

Réponse : Oui, heureusement. Mais votre séjour sera écourté au maximum et seul votre partenaire pourra vous visiter. Et encore oui pour la péridurale, tous les anesthésistes ne sont pas affectés aux unités COVID.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×