Le portrait-robot du local idéal

Le 18.12.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Pour être sûr de bien choisir votre local, aidez-vous de notre fiche-mémo.

Au fil des recherches immobilières, il arrive qu’on perde de vue ses priorités. En particulier quand on doit choisir un local à plusieurs, comme c’est le cas dans l’exercice en groupe. Nous avons listé pour vous les critères à garder en tête pour faire le bon choix. 
 

Le local lui-même :

  • Le local possède-t-il le bon nombre de salles de consultation, de salle(s) d’attente, de bureaux, de toilettes pour votre projet ? Dans le cas contraire, la surface exploitable permettrait-elle de les aménager après travaux ? À quel coût ?
     
  • Un confrère de même discipline est déjà installé dans l’immeuble ? Si oui, vous devez impérativement(1) obtenir son accord ou celui du conseil départemental de l’ordre pour pouvoir y exercer.
     
  • La configuration des lieux est-elle adaptée au matériel que vous utiliserez avec vos associés ? Peut-elle l’être après travaux et à quel coût ?
     
  • Quid de l’isolation thermique, phonique et visuelle, en particulier dans les salles de consultation ? Les locaux doivent permettre le respect du secret professionnel et les dossiers médicaux être protégés contre toute indiscrétion. C’est encore plus vrai si plusieurs médecins de disciplines différentes partagent les mêmes locaux.
     
  • Les lieux sont-ils suffisamment lumineux et agréables pour vous et votre future patientèle ?
     
  • La salle d’attente : si vous la partagez, de quelle superficie avez-vous besoin ? Comment l’adapter au profil et aux besoins de vos patients, surtout s’ils sont différents (ex : personnes âgées, familles…) ? Avez-vous plutôt intérêt à opter pour des salles d’attente séparées ?
     
  • Le local respecte-t-il déjà les normes d’accessibilité ? Pas vraiment ? Quelle serait l’ampleur des travaux à effectuer ? Lisez notre dossier sur l’accessibilité pour plus d’infos.

(1) Article R4127-90 du Code de la santé publique

L’environnement immédiat :

  • Est-il facile d’accéder au cabinet ? De stationner à proximité ? Quelles sont les conditions de circulation ? Qui des transports en commun ? Le dispositif de sécurité de l’immeuble (digicode(s), interphone…) complique-t-il l’accès ?
     
  • Si le local est situé dans une copropriété, autorise-t-elle votre exercice et la pose de plaques professionnelles ?
     
  • Votre installation nécessite-t-elle de transformer la destination du local, par exemple dans le cas d’un appartement que vous transformez en cabinet médical ? Si oui, n’oubliez pas que l’accord de la copropriété est nécessaire.

 

Les éventuels travaux :

  • Si vous prévoyez des travaux touchant aux éléments structurels d’une copropriété, vous devez là encore obtenir l’accord des copropriétaires, en plus de l’aval des services d’urbanisme.
     
  • Pensez aussi à inclure comme condition suspensive au bail ou à votre promesse d'achat, l'autorisation de travaux ou l'attribution du permis de construire.
     
  • Enfin, prenez le temps de bien estimer la faisabilité et le coût des travaux auprès de différents professionnels (architectes, artisans…). Mieux vaut passer à côté d’une opportunité, que de se précipiter…

 

Parmi les critères cités, lesquels voulez-vous privilégier si tous ne sont pas réunis ?

Exemple : une salle d’attente très lumineuse, quitte à ce que les salles de consultation ne le soient pas autant.
  

Vos impressions de visite :

  • En tant que praticien, vous projetez-vous dans ce local ? Vous allez y passer beaucoup de temps, alors si vous avez de grosses réticences, écoutez-vous. 
     
  • Que ressentiriez-vous en tant que patient en y entrant pour la première fois ? De l’entrée du bâtiment à la salle de consultation, effectuez le parcours et notez vos impressions, les obstacles, les points à améliorer, etc.

  
Auriez-vous des critères à ajouter ? Des questions sur le choix du local professionnel ? Venez échanger sur le forum avec d’autres pros de santé.
 

 
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×