Le projet de santé - partie 1 : le projet professionnel

Le 18.12.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Pour composer le « projet de santé » fondateur de votre MSP, il vous faut deux ingrédients : le projet de soins et le projet professionnel. Focus sur ce dernier et son contenu.

En concevant votre projet de maison de santé, vous allez devoir vous pencher assez tôt sur deux composantes cruciales : le projet professionnel et le projet de soins. Ils constituent le fameux « projet de santé », ce socle qui distingue les MSP d'autres structures.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le projet professionnel (pour le projet de soins, c’est ici), qui définit l’organisation et le fonctionnement de votre maison de santé. Voici les quatre grandes rubriques qui le constituent :

Rubrique n°1 - le management de la structure 

 
Pas de MSP sans une équipe de professionnels de santé soudée et motivé. La première partie de votre projet professionnel décrit sa composition et son organisation.
 

Le(s) leader(s) du projet :

Ils ont évidemment un rôle-clé, puisque ce seront les interlocuteurs de votre groupe pour les différentes démarches que vous aurez à effectuer auprès de vos partenaires (ARS, collectivités locales, etc.).

De fait, ce sont souvent les professionnels de santé à l’origine du projet qui en deviennent aussi les leaders.
 

La liste des membres de l’équipe :

Vous devez indiquer le nom des professionnels médicaux et paramédicaux impliqués dans le projet.

Il faudra aussi préciser comment chacun va intervenir au sein de votre MSP : temps complet, temps partiel, prestataires extérieurs ou vacataires.
 

Le coordinateur :

À lui la gestion courante de la MSP. Sa mission est centrale, puisqu’il va assurer à la fois la gestion administrative de la maison de santé, l’animation de la coordination et les relations avec les partenaires extérieurs.

> Plus d’infos sur le rôle du coordinateur de MSP

La structuration juridique de l’équipe :

Votre projet professionnel doit aussi mentionner les structures de gouvernance de votre maison de santé.

Le schéma le plus commun ? Une association loi 1901 pour la phase de conception, puis une société interprofessionnelle de soins ambulatoires (SISA) pour la phase de fonctionnement. Mais bien sûr, ce n’est pas la seule configuration possible.

> Plus d’infos sur les structures juridiques des MSP
> Voir le tableau comparatif des différentes structures juridiques 
 

Rubrique n°2 - l’organisation de la pluriprofessionnalité

 
Cette fois, il s’agit de montrer comment votre MSP compte assurer la prise en charge coordonnée des patients.

Il vous faut d’abord un système d’informations partagées (ex : dossier médical partagé), indispensable pour que toute l’équipe ait le même niveau d'information.

Mais il vous faut aussi des protocoles formalisés actualisés et des réunions interprofessionnelles régulières (précisez leur fréquence et leurs objectifs).

Rubrique n°3 - la démarche qualité

 
La satisfaction des patients est une préoccupation centrale à toutes les étapes de la prise en charge.

Votre projet professionnel doit donc définir une démarche de qualité et d’évaluation : enquête de satisfaction auprès des patients, dispositif de recueil des incidents, analyse de l’organisation de la MSP...

Rubrique n°4 - l’accueil des étudiants

 
Les maisons de santé ne sont pas uniquement des lieux de soins. Ce sont aussi des lieux de formation pour les étudiants (stagiaires de deuxième cycle en médecine, internes, étudiants infirmiers).

Listez les mesures que vous comptez prendre pour les accueillir : qui seront les maîtres de stage ? Quel hébergement prévoyez-vous pour les stagiaires, etc.
 

Le pacte territoire-santé peut vous aider à accueillir des apprentis (contrat d’engagement de service public).

Notez aussi que l’accueil des étudiants est l’un des critères permettant de percevoir une rémunération optionnelle dans le cadre des nouveaux modes de rémunération (NMR).

 
Une fois votre projet professionnel clairement posé, vous aurez en main l’une des deux parties du projet de santé à déposer à l’ARS pour que votre MSP voie le jour. L’autre partie, c’est le projet de soins, et nous vous en parlons ici.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×