Matériel, locaux : les avantages de la mutualisation

Le 18.12.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Dans une MSP, mettre en commun certains moyens va presque de soi. Et cette mutualisation est bénéfique aussi bien pour l’équipe que pour les patients…

L’un des bienfaits de la MSP, c’est de vous permettre de mieux vous concentrer sur votre mission médicale et d’optimiser la prise en charge des patients. Et cela passe, entre autres, par la mise en commun d’un certain nombre de moyens. Équipements, locaux, informatique : focus sur le partage des moyens matériels. 
  

La mutualisation des moyens : un avantage pour les patients 

 
Parce qu’elle facilite la prise en charge 

Logiciel médical partagé, matériel de visioconférence… En investissant dans des outils de communication performants, l’équipe a plus de cartes en mains pour bien soigner.

Elle peut notamment accéder facilement et rapidement au dossier médical partagé des patients, dans le respect de la déontologie, évidemment.

> Lire aussi : Le système d'information des MSP

 

Parce qu’elle permet aux patients d’être mieux accueillis

En proposant aux patients un système de prise de rendez-vous et un accueil centralisés, la MSP leur facilite la vie et leur offre un cadre rassurant : salle d’attente et espaces dédiés à la réception, standard téléphonique, prise de rendez-vous en ligne…
 

Parce qu’elle enrichit l’offre de soins

Mettre en commun, c’est aussi pouvoir investir dans des équipements de soins qu’on ne pourrait pas forcément s’offrir seul :

  • plateau technique élargi (ECG, échographie...),
  • prise en charge de petites urgences,
  • espace dédié aux consultations avancées, etc.
      

La mutualisation des moyens : un avantage pour l’équipe

 
Parce que les conditions de travail sont plus agréables

Qualité du matériel médical, performances du système d’information : tout concorde à vous offrir de bonnes conditions d’exercice. Mutualiser permet généralement d’optimiser votre temps de travail et de mieux vous concentrer sur votre mission médicale. 
 

Parce que c’est un facteur d’attractivité

En général, les MSP ayant un outil de travail performant et une équipe structurée ont plus de facilité à recruter, que ce soit pour trouver un remplaçant pendant les vacances, ou un nouveau membre après un départ en retraite. 

 
De la même façon, votre structure attirera plus facilement des stagiaires désireux de se former dans les meilleures conditions possibles (matériel de pointe, bureau, hébergement dédié).
 

Les précautions à prendre pour que tout se passe au mieux

 
Évidemment, mutualiser du matériel (parfois coûteux) et des locaux ne s’improvise pas.

Alors pour éviter des incompréhensions, établissez le plus tôt possible des règles de partage et fixez-les dans le règlement intérieur :

  • Quels équipements sont concernés ? Selon quelles modalités d’utilisation ?
  • Comment allez-vous répartir les coûts d’achat et de fonctionnement ?

 
Ces négociations prendront peut-être du temps, mais elles sont indispensables. Car si vous reléguez la question au second plan, elle risque d’être source de tensions tôt ou tard.

Exemple : imaginons que demain, vous ayez à rénover entièrement les salles communes. Si rien n’a été convenu dans le règlement, comment allez-vous répartir les coûts ? Selon les revenus de chacun ? Selon votre temps de présence respectif dans les locaux ?

Le coordinateur pourra, le cas échéant, veiller au respect du cadre convenu.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×