MSP : 4 conseils pour mobiliser les professionnels de santé autour de votre projet

Le 07.05.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Des professionnels de santé mobilisés autour d'un projet.

Pour voir le jour et durer, votre maison de santé aura besoin d’une équipe et de partenaires impliqués. Ces 4 bonnes pratiques peuvent vous aider à les trouver.

Conseil n°1 - Organisez une réunion d’information

 
Très très tôt dans le projet, invitez tous les professionnels de santé du territoire à une première réunion d’information. Voyez large, au-delà de vos seuls confrères libéraux : conviez aussi des hospitaliers, des paramédicaux, des pharmaciens, des ostéopathes, des psychologues…

Le but : identifier de futurs membres pour votre équipe pluriprofessionnelle, mais aussi faire connaissance avec les partenaires/intervenants extérieurs de votre MSP.

Quels points aborder ?

Annoncez votre volonté de créer une MSP et commencez à échanger autour du projet : besoins des uns et des autres, freins éventuels, degré d’intérêt… Cette réunion vous servira autant à éveiller la curiosité qu’à tâter le terrain.

Conseil n°2 - Après la première réunion… Continuez les réunions

 
Du moins, continuez les échanges entre contacts intéressés et porteurs du projet (professionnels de santé ou collectivité locale).

Il vous faudra au moins cela pour connaître leurs aspirations, leurs craintes, leur calendrier, leurs contraintes (ex : surfaces d’exercice nécessaires, loyer supportable…) et les impliquer vraiment.

Et pour recruter des professions sous-représentées ou absentes du territoire attendez-vous à communiquer tout au long du montage et à activer plusieurs leviers de mobilisation : facultés, URPS, ordres professionnels…

Conseil n°3 - Choisissez un leader (ou plusieurs)

 
Susciter l’intérêt et amorcer le mouvement, c’est bien. Encore faut-il que cette belle énergie dure (il faut souvent 3 ans minimum pour créer une MSP).

Pour cela, il va falloir nommer un leader. Sa tâche : fédérer les troupes et incarner le projet auprès de vos interlocuteurs (élus, partenaires, futurs membres…).

Ce véritable chef de projet est souvent un médecin généraliste, mais au fond, peu importe la profession. Il faut surtout qu’il ou elle soit doté d’une motivation à toute épreuve et de bonnes capacités de dialogue.

Conseil n°4 - Créez votre association loi de 1901

 
Cette première structure donnera du corps à votre projet et vous permettra d’en mobiliser les acteurs : les premiers membres l’équipe, mais aussi les élus, les associations…

C’est le leader de votre équipe (voir conseil n°3) qui représentera l’association auprès des élus, de l’ARS, etc.
Notez que par la suite, l’association loi de 1901 vous sera utile pour demander des aides à l’ingénierie du projet, par exemple un financement de l’ARS pour votre étude de faisabilité.
 

Lire aussi :

> Comment créer une association loi de 1901 ?

 

  
Vous souhaitez échanger sur le sujet avec d'autres pros de santé ? Venez poser vos questions sur le forum.
 

 
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×