Maisons de santé : pourquoi il faut soigner vos relations avec ces 4 partenaires institutionnels

Le 14.05.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Un professionnel de santé serre la main d'un homme d'affaire.

Collectivités locales, ARS, acteurs médico-sociaux du territoire, organisations professionnelles : ils ont tous un rôle à jouer dans la création de votre MSP.

Certaines maisons de santé voient le jour à l’initiative d’une collectivité locale, la plupart reçoivent l’aide de partenaires publics/institutionnels à un moment ou un autre, et toutes ont vocation à jouer un rôle local fort. Il est donc important de développer le plus tôt possible dans votre projet des relations de confiance avec les partenaires institutionnels du territoire. Penchons-nous sur 4 d’entre eux : les collectivités locales, l’ARS, les acteurs médico-sociaux et les organisations professionnelles.
 

Les collectivités locales, premières partenaires du projet

 
Les collectivités locales (mairie, communauté de communes ou d’agglomération) sont probablement la catégorie de partenaire institutionnel avec laquelle vous travaillerez le plus dans la phase de montage.

Elles peuvent :

  • être à l’origine du projet,
  • fournir le local de la MSP (ou financer une partie de sa construction),
  • apporter une aide méthodologique via un chargé de mission dédié,
  • et bien sûr, vous aider à bien adapter le projet au territoire.
     

Rapprochez-vous des élus dès le début : former très tôt avec eux un partenariat solide sera déterminant dans la réussite de votre projet de MSP.

À tout le moins, nouer de bonnes relations avec la collectivité locale peut faciliter vos démarches administratives… Et dans la création d’une MSP, elles ne manquent pas.
 

L’Agence régionale de santé, soutien financier et logistique

 
Il existe une ARS par région. Cette agence joue un rôle central dans la création des MSP, puisque c’est elle qui va examiner le projet de santé de votre MSP et vous accorder (ou pas) la labellisation MSP.

Si vous obtenez le label, vous pourrez notamment prétendre à des aides au démarrage de projet (ex : financement de l’étude de faisabilité). Par la suite, la labellisation de l’ARS permettra à votre maison de santé de percevoir les Nouveaux modes de rémunération (NMR).

Les acteurs sociaux médico-sociaux, pour préparer de futures collaborations

 
EHPAD, CCAS… Associez ces acteurs très tôt au projet, notamment en les invitant aux réunions d’informations.

Développer vos liens dès maintenant posera sans doute les bases d’interactions plus riches et plus fluides à l’avenir. Par exemple, mettre en place dans votre MSP des consultations pour les patients d’un EHPAD voisin.
 

Les organisations professionnelles, pour des données et des outils utiles

 
Calcul de vos futures charges, estimation de la surface à prévoir, statuts-types, règlement intérieur… Saviez-vous que la Fédération française des maisons et pôles de santé (FFMPS) met à votre disposition de nombreux outils pratiques ?

Pensez aussi aux Unions régionales des professionnels de santé (URPS) - les antennes locales des FFMPS et aux conseils ordinaux. Toutes ces organisations professionnelles peuvent vous fournir des informations très utiles quand vous vous lancez dans l’aventure.

 

  
Vous souhaitez échanger sur le sujet ? Venez partager vos expériences et vos questions avec d’autres pros de santé sur le forum.
  

  
 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×