5 raisons de passer à la téléconsultation

Le 28.06.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
médecin en téléconsultation

63% des Français se disent favorables au développement des téléconsultations selon une récente enquête Harris Interactive. Zoom sur 5 raisons d’opter pour cette solution qui révolutionne la façon de penser l’exercice de la médecine.

1. Un accès aux patients renforcé

Grâce à la téléconsultation, les patients accèdent aux soins en s’affranchissant des contraintes géographiques. Cette pratique contribue donc à pallier le manque de médecins dans certains territoires. Plus particulièrement dans les déserts médicaux, où vivent pas moins de 14,6 millions de Français. De plus, l’absence de déplacement est un avantage clé pour les personnes à mobilité réduite, au nombre de 2,8 millions en France et dont le suivi peut se renforcer.

2. Un gain de temps précieux

Aujourd’hui, 46% des médecins généralistes déclarent peiner à consacrer autant de temps qu’ils le souhaitent à leurs patients. 76% d’entre eux déplorent des sur-sollicitations régulières via des appels, mails ou SMS. Le manque de temps reste donc l’un des principaux facteurs d’insatisfaction des professionnels de santé. Or, pas moins de 20% du temps de travail hebdomadaire des praticiens pourrait être pris en charge par la télémédecine. Soit l’équivalent de 20h30 de consultations ! Durant en moyenne 30% moins longtemps qu’un rendez-vous classique, la téléconsultation permet par ailleurs d’organiser davantage de visites, sans allonger le temps de travail.

3. Une solution accessible, quelle que soit sa spécialité

La téléconsultation est adaptée aux besoins des généralistes, mais aussi des spécialistes. Parmi eux les gynécologues, qui ont la possibilité de suivre à distance le bon déroulement d’une grossesse. De même, les urologues peuvent ainsi détecter certaines pathologies comme les infections urinaires ou les troubles de la miction.

4. Une prise en charge par l’Assurance Maladie depuis 2018

La téléconsultation est dorénavant remboursée par la Sécurité sociale, si le patient a rencontré son médecin traitant au cours des 12 derniers mois et si la consultation s’intègre au parcours de soins. Le forfait structure, qui permet de s’équiper de matériel de vidéotransmission, a quant à lui été rehaussé de 350 à 525€.

5. La fin des ordonnances perdues

Après la téléconsultation, en se connectant à son espace personnel, le patient peut directement accéder à ses ordonnances ou comptes rendus et les transmettre au praticien de son choix. Ces documents sont enregistrés sur des sites entièrement sécurisés, conformément aux recommandations de l’HAS, de la CNIL et de la RGPD.

Convaincue des bienfaits de la téléconsultation pour vous, professionnels de santé, la MACSF vous assure dans ce cadre et a conclu un partenariat avec un opérateur déjà bien implanté dans la téléconsultation: LEAH.

Leah présente 3 avantages :

  • Une formation et un accompagnement dans votre transformation numérique.
  • La sécurisations de vos données médicales 
  • La mise à disposition d’un outil évolutif, créé par des médecins pour des médecins.

Demander une démonstration

A lire également :

Besoin de conseils

Vous avez d'autres questions ? Vous voulez un conseil, avis ou retour d'expérience ? N'hésitez pas vous rendre sur la Communauté Macsf !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×