Code de la route : finis les passe-droits pour les salariés au volant d'un véhicule professionnel

Le 20.03.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Si votre activité de professionnel de santé vous amène à utiliser un véhicule fourni par votre employeur, restez vigilant !

Commettre une infraction au volant de ce véhicule ne vous permettra plus de passer entre les mailles du filet. Depuis le 1er janvier 2017, votre employeur est soumis à l’obligation de désigner un salarié ayant commis une infraction au code de la route durant ses heures de travail, au risque de s’exposer à une contravention de 750 euros.

Vous devrez donc désormais payer les amendes. Des points pourront être ôtés sur votre permis de conduire selon le barème habituel.

A savoir : les 11 infractions qui vous feront perdre des points de permis sans arrestation physique

envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn
Nos produits
Assurance auto

Une assurance auto en ligne conçue pour les professionnels de santé, afin de rester mobile en toutes circonstances.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×