Limiteur de vitesse intelligent : comment ça marche ?

Le 18.07.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Envie de lever le pied ? Avec les limiteurs de vitesse intelligents, en ville et à la campagne, l’allure de votre véhicule reste sous contrôle.

La vitesse, c’est (toujours) dépassé !

« La vitesse, c’est dépassé. Prenez le temps de vivre. » Si vous êtes jeune conducteur, ce slogan ne vous dit sans doute rien. Quant aux ‘’quinqua’’, ils s’en souviennent sûrement. Lancé en 1975 par la Sécurité routière, ce slogan reste plus que jamais d’actualité comme en témoignent les chiffres.

Une vitesse excessive est responsable de 32% des accidents mortels en France selon les estimations de la Sécurité routière, sur une durée de 26 mois entre 2014 et 2016. Au niveau mondial, les statistiques grimpent à 33% selon l’OMS. Dans tous les cas, “une vitesse inadaptée provoque et aggrave les accidents” ne cessent de répéter/marteler les autorités.

En tant que professionnel de santé, comme tout autre usager qui avale de nombreux kilomètres quotidiennement, vous savez que respecter les limitations, contrôler son allure en toute circonstance n’est pas aisé. Les nouvelles technologies intégrées dans les véhicules connectés peuvent vous aider.

Le limiteur de vitesse intelligent : mode d’emploi

Le limiteur de vitesse intelligent (ISL pour Intelligent Speed Limiter en anglais) est actuellement l’une des aides à la conduite des plus innovantes pour la sécurité active. Elle conjugue 2 technologies : la gestion électronique de puissance du moteur et la reconnaissance de panneau de signalisation.

Adapté à la conduite en ville, mixte et sur longue distance, ce dispositif connecté dispose de plusieurs fonctionnalités :

- Il est activable par le conducteur qui paramètre une vitesse maximale. L’ISL permet alors de ne jamais la dépasser, comme avec un régulateur classique.

- Dans une zone avec une vitesse limitée inférieure à celle paramétrée, le système de reconnaissance de panneaux de signalisation permet de ralentir automatiquement le véhicule pour atteindre la vitesse réglementaire. Et elle ne pourra pas être dépassée, même si le conducteur utilise l’accélérateur.

- Dans une zone avec une vitesse limitée supérieure à celle paramétrée, le conducteur peut utiliser l’accélérateur jusqu’à atteindre la vitesse maximale autorisée, mais pas au-delà.

Plusieurs constructeurs ont commencé à intégrer l’ISL dans leurs gammes : entre autres, Ford avec son monospace S-Max (comme le montre leur vidéo explicative), Honda sur le modèle HR-V ou Toyota avec sa citadine Yaris.

Système LAVIA, préconisé par la Prévention Routière

Le LAVIA, Limiteur s’Adaptant à la Vitesse Autorisée (ou ISA pour Intelligent Speed Assistance) est un système qui conjugue la position GPS du véhicule et une base de données des vitesses autorisées. Il peut être couplé à une technologie de reconnaissance de signalisation par radar ou vidéo. Il est déjà intégré à certains modèles des marques Citroën, Peugeot, Renault Ford ou Volvo.

Comme pour l’ISL, selon sa position, le véhicule est ramené en temps réel à l’allure autorisée. Mais à la différence de l’ISL où le système se désactive manuellement, le dispositif LAVIA est neutralisé immédiatement avec un appui marqué sur la pédale de frein en cas d’urgence. Cet avantage est souligné par l’association Prévention Routière qui milite auprès de l’Union européenne pour que ce système soit généralisé. Son mode de fonctionnement dont sont extraits les illustrations ci-dessous est expliqué en détails dans la brochure éditée par L’European Transport Safety Council.

Les régulateurs de vitesse, une aide à la conduite à ne pas négliger

Le régulateur de vitesse classique est principalement utile pour améliorer son confort de conduite et, bien paramétré, il peut éviter les infractions au code de la route. Mais il a aussi ses limites car il est adapté essentiellement sur des voies très dégagées comme les autoroutes.

Le régulateur adaptatif, avec des capteurs d’obstacles ajoute une couche d’innovation à son prédécesseur. En plus de gérer une vitesse constante, s’il détecte un véhicule plus lent devant, il ralentit automatiquement pour garder les distances de sécurité.  Une alerte sonore vous engage éventuellement à freiner pour éviter une collision.  

Face à ces 2 types de régulateurs (classique et adaptatif), le limiteur de vitesse intelligent et le système LAVIA s’affichent tout de même comme un Must pour mieux assurer votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Mais ces apports technologiques ne doivent pas vous affranchir de toute la vigilance nécessaire au volant, par exemple sur une zone de travaux ou en cas de changement ponctuel de signalisation. Ces différentes aides à la conduite ne se substituent en aucun cas à votre responsabilité de contrôler à 100% votre véhicule.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Nos produits
Assurance moto/cyclo

Une assurance moto complète qui protège votre deux-roues comme votre personne, et vous prête assistance, même en bas de chez vous

Offre spéciale ! Jusqu'à -25% sur la cotisation annuelle pour les détenteurs d'un contrat d'assurance auto MACSF*

Assurance auto

Une assurance auto en ligne conçue pour les professionnels de santé, afin de rester mobile en toutes circonstances.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×