Mesures d'urgence

Le 23.03.2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
actualité financière mesures d'urgence

Les marchés continuent d’évoluer au rythme du développement du virus et des réponses apportées par les autorités nationales et supranationales.

L'essentiel de l'actu des marchés en vidéo

Vidéo enregistrée le 23/03/2020

La volatilité persiste sur les marchés actions et obligataires

Alors qu’en début de semaine, les marchés continuaient leur baisse, le mouvement s’est inversé en milieu de semaine, sous l’impulsion des différentes annonces accommodantes des gouvernements et banques centrales. Concernant le marché obligataire, les taux ont évolué également au gré des annonces, avec en début de semaine une remontée significative des taux (10 ans) des principales dettes souveraines européennes, impactés par la crainte des coûts engendrés par les différentes mesures de soutien aux économies. Le mouvement s’est inversé en fin de semaine, avec une détente sur les taux après les décisions de la BCE.

Les réponses accommodantes budgétaires et monétaires

La multiplication des différentes annonces budgétaires et monétaires a finalement fait effet en fin de semaine. Plusieurs pays ont annoncé des plans de garantie de prêts aux entreprises et des mesures de soutien (report des impôts, dispositifs de chômage partiel). L’administration Trump a mis en place un plan de soutien de 850 milliards de dollars minimum, et le gouvernement français promet une garantie de l’Etat français au minimum de 300 milliards d’euros en soutien aux entreprises.

Les banques centrales ont, elles aussi, continué leur stimulus monétaire. La Réserve fédérale américaine a annoncé des procédures exceptionnelles, utilisées notamment en 2008, en octroyant des facilités de crédit aux entreprises et aux ménages. La BCE a suivi le pas, dès mercredi, en annonçant la création d’un nouveau programme d’achat (PEEP – Pandemic Emergency Purchase Program) portant sur 750 milliards d’euros (s’ajoutant aux 180 milliards d’euros de septembre dernier, et la ligne additionnelle de 120 milliards d’euros décidée le 12 mars dernier).

Ces achats d’actifs massifs représentent 9% du PIB de la zone euro. L’univers d’investissement va s'élargir (intégration des titres d’Etats grecs et des titres de sociétés non-financières de bonne qualité).

Enfin, la possibilité de mettre en place des emprunts d’Etats destinés à financer cette crise sanitaire (Pandemic Bonds, Corona Bonds) a été suggérée. De son côté, la Commission Européenne a annoncé, symboliquement, la suspension des règles budgétaires de l’Union Européenne.

La dynamique de l’épidémie, la réaction et la coordination des politiques sanitaires et économiques restent les éléments clés pour les prochains jours. La semaine qui arrive serra probablement encore très volatile, les investisseurs vont continuer à regarder la propagation de virus, mais également les publications de chiffres économiques tels que les indicateurs d’activité au niveau mondial, et les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis.

Le CAC 40 franchit le cap des 4 000 points

Dans ce contexte, le CAC 40 a terminé la semaine en baisse de 1,7%, à 4 048,80 points, avec deux séances de hausse jeudi et vendredi. Ce lundi, le récent redressement semble être remis en cause. Les secteurs Télécommunication et Consommation progressent cette semaine à l’image de Orange (+15,89%), Bouygues (+9,48%) et Carrefour (+5,26%). En bas de tableau, le secteur bancaire est toujours pénalisé avec Société Générale, BNP Paribas et AXA qui perdent respectivement -14,47%, -13,52% et -10,50%.

Marché des changes et des taux

Sur le marché des changes, le dollar progresse encore cette semaine contre l’euro, en terminant à 1,0688 pour un euro. Le rendement de l’Etat français à 10 ans a progressé sur la semaine, puis légèrement diminué, au gré des annonces budgétaires, pour terminer à 0,12%.

Achevé de rédiger le 23/03/2020

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×