Angela, elle l'a

Le 16.01.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du marché du 6 au 12 janvier 2018. Les marchés financiers sont résolument orientés à la hausse en ce début d’année, confortés par des indicateurs positifs dans toutes les régions du monde.

Marchés financiers

Les marchés financiers sont résolument orientés à la hausse en ce début d’année, confortés par des indicateurs positifs dans toutes les régions du monde.

La Banque mondiale se montre d’ailleurs plus optimiste quant à la croissance économique. Elle a ainsi relevé ses prévisions pour 2018 après une année 2017 plus solide que prévue. Le PIB mondial est attendu en hausse de 3% en 2017 et de 3,1% en 2018. Toutes les zones sont concernées par l’accélération de la croissance, et en premier lieu les Etats-Unis, la zone euro et le Japon où elle devrait atteindre en 2018 2,5%, 2,1% et 1,3% respectivement. En Inde, la croissance pourrait atteindre 7,3% ! La reprise devrait se poursuivre au Brésil et en Russie qui sont sortis de récession en 2017. En revanche, la Chine pourrait connaître un léger ralentissement avec 6,4% de croissance en 2018 contre 6,8% en 2017.

En zone euro, les signaux restent au vert. Ainsi, en novembre, le chômage a poursuivi son repli à 8,7% de la population active. Dans le même temps, la production industrielle s’est inscrite en hausse de 1%. En Allemagne, le PIB a enregistré en 2017 sont plus fort taux de croissance en six ans à 2,2%. Par ailleurs, le pays pourrait sortir de l’impasse politique grâce à l’accord scellé entre la CDU d’Angela Merkel et le parti social-démocrate SPD de Martin Schulz. S’il était confirmé, il permettrait la mise en place d’un nouveau gouvernement en mars.

Le compte rendu des échanges de la dernière réunion de la BCE envoie également un signal positif. Les gouverneurs de la banque centrale veulent accorder moins de place au programme de rachats d’actifs dans leur future communication. Pour les marchés, c’est un pas de plus vers la normalisation de la politique monétaire européenne.

Tous ces éléments ont profité à l’euro qui s’est renforcé face au dollar à un plus haut de trois ans. De leur côté, les rendements obligataires se tendent depuis le début de l’année.

Aux Etats-Unis, malgré l’absence de nouvelle économique majeure, l’optimisme est toujours de rigueur, les marchés actions profitant de l’élan consécutif à l’approbation de la réforme fiscale. Les publications de résultats des entreprises qui commencent devraient rythmer les marchés ces prochains jours.

Enfin, sur le front des matières premières, le pétrole poursuit sa remontée avec un baril de Brent proche des 70 dollars.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en hausse de 0,85% à 5 517,06 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche déjà une performance positive de 3,85%.

L’appréciation des prix des matières premières bénéficie à ArcelorMittal qui s’adjuge 7,80% et à TechnipFMC qui grimpe de 7,03%. Airbus gagne 5,61%, soutenu par la commande d’A320 passée par la Chine lors de la visite d’Etat d’Emmanuel Macron. Les valeurs financières profitent de la remontée des taux à l’image de BNP Paribas (+5,59%), d’Axa (+5,31%), de Crédit Agricole (+3,78%) et de Société Générale (+3,07%). En bas du palmarès hebdomadaire, Veolia recule de 5,94% après des commentaires négatifs d’analystes. Sodexo baisse de 5,24% après avoir annoncé un repli de 2,6% de son chiffre d’affaires au premier trimestre de son exercice. Le marché se montre sceptique vis-à-vis de Carrefour (-3,92%) à quelques jours de la publication de son chiffre d’affaires annuel et de son plan stratégique.  

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert termine la semaine en net repli face à la monnaie unique à 1,2202 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est en hausse à 0,85%.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×