BCE : Le dernier Je(u)di

Le 19.12.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du 9 au 15 décembre 2017. Jeudi dernier a été marqué par les réunions des principales banques centrales. Si ces dernières réunions n’ont pas surpris les marchés sur leur politique accommodante, ce sont plutôt les messages positifs délivrés concernant la croissance économique qui sont à retenir.

Marchés financiers

Aux Etats-Unis, le FOMC a décidé de relever ses taux de 25 points de base pour atteindre 1,50%, tout en maintenant ses prévisions de trois hausses de taux pour 2018 et de quatre hausses pour 2019. Cette décision largement anticipée par le marché n’a eu qu’un impact limité sur les taux longs. La banque centrale américaine a également relevé ses prévisions de croissance pour 2018 et 2019 à 2,5% (contre 2,4% et 2,1% auparavant), mais reste prudente concernant l’évolution des prix en maintenant ses prévisions inchangées pour l’inflation à 1,5% en 2017, 1,9% en 2018 et 2% pour 2019 et 2020. Les publications macroéconomiques de la semaine ont conforté l’idée d’une accélération économique américaine notamment avec le rebond des ventes de détail et les intentions d’embauches des PME américaines.
Un accord de principe a été trouvé mercredi dernier, au sujet de la politique fiscale qui fixe un taux d’impôts sur les sociétés à 21% dès 2018. Dans ce contexte, la probabilité d’un vote sans obstacle est forte.

La BCE, tout comme la Banque d’Angleterre, a laissé ses taux inchangés. Les rachats d’actifs de la BCE vont se poursuivre à un rythme de 30 milliards d’euros dès janvier, au moins jusqu’à septembre 2018. L’institution européenne a relevé ses prévisions de croissance à 2,4% en 2017 et 2,3% en 2018 (contre respectivement 2,2% et 1,8%). Elle s’attend à une inflation plus élevée en 2018 à 1,4% (contre 1,2% précédemment) mais laisse inchangée sa prévision pour 2019 à 1,5%. Ces relèvements de prévision, témoignant de la reprise d’activité de la zone euro, ont été appuyés par la publication d’indicateurs macroéconomiques solides pour le mois de décembre.
L’agence de notation Fitch a remonté la signature du Portugal de deux crans à BBB : désormais le pays est noté Investment Grade par deux agences, et les obligations d’Etat portugais traient plus serrées que les obligations italiennes. Fitch a également procédé à un relèvement de notation pour l’Irlande, d’un cran, à A+ stable. En Espagne, les catalans voteront pour leurs députés le 21 décembre prochain : les derniers sondages anticipent une absence de majorité indépendantiste au Parlement régional puisqu’il existe de nombreuses oppositions internes entre les partis sécessionnistes.

La banque centrale de Chine a surpris les marchés en décidant de relever ses taux, de 5 points de base. Un mouvement de faible ampleur qui se justifie par un bon niveau d’activité.
 

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 perd 0,92% sur la semaine et clôture à 5 349 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une performance de +10,02%.
LafargeHolcim signe la meilleure performance de la semaine (+2,73%) bénéficiant de l’annonce de la nouvelle organisation interne du groupe. Atos gagne 2,72% sur la semaine, grâce à son offre d’achat sur Gemalto, le refus de ce dernier a cependant pesé sur les performances du titre Atos en fin de semaine. Du côté des valeurs en baisse, Unibail Rodamco abandonne 5,55% sur la semaine, suite à l’annonce de l’acquisition de Westfield, groupe australien, pour plus de 24 milliards de dollars. Les valeurs bancaires ont fait une pause dans leur progression (Crédit Agricole : -3,58%, BNP Paribas : -3.26%) dopées, la semaine dernière, par une règlementation Bâle IV adoucie.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert a terminé la semaine en hausse face à la monnaie unique à 1,1749 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans reste inchangé à 0,63%.

Décryptage de l'actualité financière

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×