C. Jerôme !

Le 05.12.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du 25 au 1er décembre 2017. Cette semaine, l’approche de la fin d’année et les inquiétudes liées à l’enquête américaine sur les ingérences russes ont poussé les investisseurs à faire des arbitrages et à prendre des bénéfices.

Marchés financiers

En zone euro, les dernières données relatives à l’inflation ont été une fois de plus décevantes. Attendue à 1,6%, la hausse des prix sur le mois de novembre s’est limitée à 1,5% après 1,4% en octobre. L’inflation "core" est restée stable à 0,9%.

Aux Etats-Unis, les indices sont restés orientés à la hausse grâce à une salve d’annonces positives. Cela a commencé avec l’intervention devant le Sénat de Jerome Powell. Le futur président de la Fed a affirmé que les conditions étaient réunies pour une hausse des taux directeurs en décembre, confirmant ainsi qu’il poursuivrait le mouvement de normalisation entamé par Janet Yellen. Il s’est également déclaré favorable à un allégement de la réglementation bancaire, ce qui a bénéficié aux valeurs financières. Par la suite, la publication du Beige Book de la Fed, compilation des données économiques récoltées dans tout le pays, a fait ressortir des éléments encourageants concernant l’inflation. Le rapport mentionne notamment une hausse des tensions sur les prix dans de nombreuses régions américaines. Enfin, du côté des statistiques, la dernière estimation du PIB pour le troisième trimestre est sortie supérieure aux attentes, avec une croissance de 3,3%, contre 3% estimés précédemment.
Alors que la fin d’année approche, les investisseurs ont tout de même décidé de prendre quelques bénéfices en fin de semaine. Deux autres évènements ont aussi pesé sur la tendance : les incertitudes sur l’adoption de la réforme fiscale par le Sénat ainsi que les derniers développements de l’enquête sur l’ingérence russe dans la politique américaine. En effet, Mickael Flynn, un ancien conseiller de Donald Trump, a plaidé coupable pour avoir menti au FBI à propos d’une rencontre avec l’ambassadeur de Russie.

Du côté du pétrole, vingt-quatre pays représentant 60% de la production mondiale, parmi lesquels les 14 membres de l’OPEP et la Russie, ont acté la prolongation de l’accord sur la réduction de la production. En vigueur depuis le début de l’année, cette mesure a permis de juguler la chute du prix de l’or noir qui a progressé de près de 10% en 2017. Elle a donc été reconduite pour l’année 2018 avec un point d’étape prévu à mi- année. Le prix du baril de pétrole est resté stable suite à cette réunion dont la conclusion avait été largement anticipée par les investisseurs.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en baisse de 1,36% et retombe à 5 316,89 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une performance de +9,35%. 
TechnipFMC gagne 8,25% après avoir revu en hausse le montant de synergies attendu en 2018 suite à la fusion des deux groupes français et américain. Carrefour engrange 6,47% sur des rumeurs de rapprochement avec Fnac Darty pour créer une centrale d’achats commune. ArcelorMittal reste orienté à la hausse, et grimpe de 3,03% supplémentaires cette semaine. Du coté des valeurs en baisse, STMicroelectronics chute de 10,76%, emporté par le mouvement de prises de bénéfices sur les valeurs technologiques. Peugeot (-6,73%) est chahuté après avoir révélé que les émissions de carbone des véhicules Opel risquaient de lui faire encourir des sanctions européennes. Le constructeur automobile envisage d’attaquer General Motors pour récupérer une partie de la facture réglée lors du rachat d’Opel.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert a terminé la semaine en légère hausse face à la monnaie unique à 1,1896 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est en  baisse à 0,61%.

Décryptage de l'actualité financière

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×