Chine - USA : match sur terre ?

Le 04.06.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
actualité financière

Semaine du 25 mai au 1er juin 2019. Après la Chine, c’est au tour du Mexique et de l’Inde d’être la cible de menaces protectionnistes des Etats Unis et de son président. Ces tensions commerciales ont eu pour conséquence le recul des places financières cette semaine.

Marchés financiers

Donald Trump multiplie les fronts commerciaux, et fait peser de nouvelles incertitudes sur la croissance mondiale D’une part, le conflit qui l’oppose à la Chine ne cesse de s’amplifier semaine après semaine. Après de légères tentatives pour apaiser les tensions, les Etats Unis ont réaffirmé leur fermeté quant à la renégociation des accords commerciaux avec la Chine. Si les autorités chinoises tentent de répondre comme elles peuvent, nouvelles menaces concernant les terres rares, un accord entre les deux géants semble impossible avant plusieurs mois. Cependant, le conflit commence à laisser des traces sur la croissance des deux pays. Si la Chine a vu son indice PMI reculer en mai (49.4 contre 50.1 en avril), le PIB américain a, de son côté, été légèrement revu à la baisse pour le trimestre 1 (3.1% vs 3.2%).

D’autre part, le président américain a élargi la liste des pays sous la menace de nouveaux droits de douane. Pour lutter contre le flux clandestin en provenance du Mexique, Donald Trump a décidé d’élever les taxes douanières sur les importations jusqu’à 25% d’ici octobre. Le gouvernement mexicain doit apporter des réponses efficaces pour limiter cette immigration clandestine au risque de voir sa croissance fortement impactée par ces nouvelles taxes.

Enfin, les Etats Unis ont aussi annoncé la fin du traitement spécial accordé à l’Inde, qui lui garantissait un accès au marché américain exempté de taxes douanières. Selon la Maison Blanche, l’Inde ne propose pas un accès satisfaisant à son marché et ne peut donc plus bénéficier de cette aide.

En Europe, la semaine a été ponctuée par des annonces macroéconomiques divergentes. Si la croissance semble se maintenir, à l’image du PIB français au premier trimestre (rehaussé à 1.2% vs 1.1%), les chiffres de l’inflation inquiètent la BCE. En effet, on constate une sensible baisse de la hausse des prix dans tous les pays européens, qui devrait obliger la BCE à maintenir des taux toujours plus accommodants.

Par ailleurs, les tensions entre Rome et Bruxelles concernant le déficit budgétaire sont croissantes et pourraient déboucher sur des sanctions infligées par l’Union Européenne. A cela s’ajoutent les incertitudes concernant la structure du gouvernement italien, renforçant la prudence des investisseurs vis-à-vis des actifs italiens.

Valeurs

Dans ce contexte mondial difficile, le CAC 40 se replie une nouvelle fois cette semaine (-2.05%) mais reste positif depuis le début de l’année, à +10.05%.

Concernant les hausses, Renault enregistre la meilleure performance (+7.87%) après l’annonce d’une possible fusion avec Fiat. Wordline conclut lui aussi la semaine dans le vert, à +4.66%. Enfin, Vivendi voit son titre progresser (+2.25%) après l’acquisition de la chaîne luxembourgeoise M7.

Du côté des baisses, Valeo continue de subir les effets de la guerre commerciale sino-américaine et enregistre la plus forte baisse, à -9.03%. Le secteur bancaire est lui aussi en difficulté cette semaine, puisque Société Générale (-8.90%) et BNP Paribas (-6.90%) reculent fortement.

Marché des changes

Sur le marché des changes, l’euro cède légèrement face au dollar, à 1.1181 dollar pour un euro.  Sur le marché obligataire, la semaine a été marquée par un net recul des principaux taux souverains, qui servent de valeurs refuges. Ainsi l’emprunt Français termine la semaine en baisse, à 0.22%, au plus bas depuis octobre 2016.

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

RES Multisupport

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×