Coup de chaud sur les marchés

Le 08.08.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Cette semaine, les marchés financiers sont restés prudents dans un contexte de hausse des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Marchés financiers

 
En effet, alors que les deux pays sont en négociation, l’administration américaine a indiqué travailler sur une taxation à 25%, et non à 10% comme indiqué jusqu’alors, de 200 milliards de dollars supplémentaires d’importations chinoises. La décision finale devrait être rendue début septembre.

Dans l’actualité des banques centrales, aux Etats-Unis, la Fed a laissé sa politique monétaire inchangée à l’issue de sa réunion. Dans son communiqué, elle décrit une économie solide et note, outre la forte progression de la consommation, des risques désormais équilibrés. A ce stade, rien ne s’oppose donc à une nouvelle hausse des taux directeurs en septembre comme anticipé par les marchés. Le taux américain à 10 ans est d’ailleurs passé brièvement au-dessus des 3% cette semaine.
En Angleterre, la banque centrale a relevé son taux directeur de 0,25% pour le porter à 0,75%, une décision largement attendue par les marchés dans un contexte légèrement inflationniste.
Enfin, au Japon, les changements annoncés par la banque centrale sont finalement très ténus. Ils consistent essentiellement à ajouter de la flexibilité aux outils utilisés par l’institution. Cela devrait lui permettre de réduire très progressivement son soutien monétaire. Néanmoins, le ton de la banque centrale reste résolument accommodant avec un objectif d’inflation qui ne devrait pas être atteint avant 2020.

Les investisseurs surveillent également l’Italie où les premières discussions relatives au budget 2019 ont donné lieu à des dissensions au sein du gouvernement. Le ministre de l’Economie, qui tient au respect des règles européennes, s’oppose aux deux ténors de la Ligue et du M5S qui souhaitent mettre en œuvre leurs coûteuses promesses de campagne. Les investisseurs craignent qu’un échec des discussions puisse aboutir à de nouvelles élections. Ces incertitudes ont pesé sur les taux souverains italiens avec un rendement à 10 ans qui a dépassé les 3% en séance avant de terminer la semaine autour de 2,93%. Le mouvement a aussi été accentué par la faible volumétrie de ce mois d’août.

Du côté de la macroéconomie, la croissance a confirmé son ralentissement en zone euro. Au deuxième trimestre, elle ressort à 0,3% après le 0,4% enregistré au trimestre précédent. Pour rappel, en 2017, la croissance s’était établie en moyenne à 0,7% par trimestre. Pour l’année 2018, la Commission européenne table sur un PIB en hausse de 1,9% dans la zone euro. En revanche, l’inflation a accéléré en juillet à 1,1% contre 0,9% en juin. Sur un an, la progression des prix s’établit à 2,1%.
 

Valeurs

 
Dans ce contexte, le CAC 40 perd 0,59% à 5 478,98 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une performance positive de 3,13%.

Vivendi, qui a publié des résultats mitigés, grimpe de 4,70% après avoir annoncé vouloir céder une partie du capital d’Universal et, dans le même temps, vouloir racheter le groupe français d’édition Editis. Axa gagne 3,89% après la publication de résultats semestriels solides. Crédit Agricole, qui a fait mieux qu’attendu au deuxième trimestre, s’adjuge 3,78%. En bas du palmarès hebdomadaire, Valeo pâtit toujours de son avertissement sur résultats lancé la semaine passée et cède 6,90% supplémentaires. TechnipFMC recule de 5,14% dans le sillage de la baisse du prix du pétrole.
 

Marché des changes

 
Sur le marché des changes, après le communiqué de la Fed, le dollar a de nouveau progressé face à la monnaie unique pour finir à 1,1568 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans a légèrement progressé à 0,73%.

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Découvrez les supports financiers MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×