Du carburant pour le rallye ?

Le 06.12.2016
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du 26 novembre au 2 décembre 2016. La semaine a été marquée par l’accord trouvé lors de la réunion de l’OPEP pour réduire la production mondiale d’or noir. Pour le reste, les marchés sont restés prudents dans la perspective du référendum italien du 4 décembre et de la réunion de la BCE du 8 décembre.

Marchés financiers

Les 14 pays producteurs de pétrole ont réussi à trouver un accord pour diminuer de 1,2 million de barils par jour leur production globale. A partir du 1er janvier, elle devrait donc se situer autour des 32,5 millions de barils par jour. L’essentiel de l’effort reposera sur les pays qui produisent le plus, à savoir l’Arabie saoudite, l’Irak, les Emirats arabes unis et le Koweït. De son côté, l’Iran a obtenu de pouvoir augmenter légèrement ses extractions. Les pays non membres de l’OPEP ont également été invités à participer à hauteur de 0,6 million de barils. Pour l’instant, seule la Russie s’est engagée à accompagner le mouvement en réduisant sa production de 0,3 million de barils. Ce compromis met fin à la politique de production sans limite mise en place par l’Arabie saoudite fin 2014 pour faire chuter les prix et permettre aux pays traditionnellement exportateurs de conserver leurs parts de marché face aux producteurs américains de gaz de schiste. Le pétrole a progressé de plus de 11% sur la semaine avec un baril de brent qui dépasse les 54 dollars.

Dans le reste de l’actualité, aux Etat-Unis, Donald Trump continue de constituer son équipe dirigeante. Il a désigné cette semaine Steven Mnuchin au poste de secrétaire d’Etat au Trésor. Ce dernier a d’ores et déjà indiqué sa volonté de mettre en œuvre le programme du candidat qui comporte des baisses d’impôts pour les sociétés, une moindre régulation des banques et l’instauration de droits de douanes significatifs.
Les statistiques publiées cette semaine sont toujours positives pour l’économie américaine. La dernière estimation du PIB pour le troisième trimestre fait ressortir une accélération plus importante de la croissance. Elle est désormais évaluée à 3,2% contre 2,9% précédemment, après 1,4% au second trimestre. Les données relatives au dernier trimestre restent également bien orientées. Le niveau des créations d’emploi s’est maintenu en novembre tandis que le taux de chômage est tombé à 4,6% contre 4,9% le mois précédent. L’ISM qui mesure le niveau d’activité manufacturière fait ressortir une progression supérieure aux attentes en novembre. Enfin, la confiance du consommateur a touché sur la même période un plus haut depuis début 2007.

En zone euro, le chômage est tombé sous la barre des 10% avec 9,8% de chômeurs en octobre. Les disparités entre les pays restent nombreuses avec un taux de l’ordre de 19% en Espagne, de 12% en Italie, de 10% en France et de 4% en Allemagne. Autre bonne nouvelle, l’inflation continue sa progression à 0,6% en novembre contre 0,5% le mois précédent.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en baisse de 0,47% à 4 528,82 points. Depuis le début d’année, l’indice parisien est en repli de 2,33%.
Les valeurs liées au pétrole ont logiquement réalisé les meilleures performances hebdomadaires : Technip s’envole de 4,61% et Total s’adjuge 1,83%. Safran avance de 1,77% tandis que Renault qui a publié de bons chiffres pour le mois de novembre progresse de 1,25%. En bas du palmarès, Veolia Environnement recule de 4,11%, pénalisé par le contexte de hausse des taux. Cap Gemini cède 3,85% et Carrefour se replie de 3,59%.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert termine la semaine en repli face à la monnaie unique à 1,0664 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est en baisse à 0,72%.

Décryptage de l'actualité financière

envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 29.11.2016

Une semaine de dinde !

Semaine du 19 au 25 novembre 2016. La semaine a été écourtée sur les marchés américains en raison de Thanksgiving jeudi et du « Black Friday » vendredi. Les marchés actions ont progressé...

Le 23.11.2016

Make market great again !

Semaine du 12 au 18 novembre 2016. Outre Atlantique, le mouvement initié suite à l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis s’est prolongé cette semaine grâce au soutien...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×