Impôt ciblé : le marché y croit !

Le 21.02.2017
envoyer un email envoyer un email

Semaine du 11 au 17 février 2017. Les marchés financiers ont poursuivi leur ascension cette semaine, soutenus par la volonté du président américain de s’attaquer à la fiscalité et par des publications de résultats d’entreprises globalement positives.

Marchés financiers

Aux Etats-Unis, les nombreuses statistiques relatives au mois de janvier ont permis de confirmer que la reprise de l’économie se poursuivait en ce début d’année. Les ventes au détail ont progressé plus qu’attendu en décembre (+1%) et en janvier (+0,4%), ce qui montre que le consommateur américain reste confiant. Pas de renversement de tendance dans l’immobilier non plus avec des mises en chantier et des demandes de permis de construire globalement en hausse. Enfin, l’inflation a nettement accéléré en janvier pour atteindre 2,5% de hausse sur un an. L’évolution du prix des matières premières explique en partie cette augmentation mais pas seulement. En effet, l’inflation dite "cœur" qui exclut les secteurs les plus volatils tels que l’énergie et l’alimentation, progresse également pour s’élever à 2,3% sur un an.
En zone euro, le PIB du quatrième trimestre a été révisé en légère baisse à 0,4% contre 0,5% annoncé précédemment. Dans le détail par pays, l’Allemagne a réévalué sa croissance à 0,4% au lieu de 0,5% et l’Italie à 0,2% (au lieu de 0,3%). Ces révisions s’expliquent principalement par la contraction de -1,6% de la production industrielle de la zone euro en décembre.
Ces chiffres ne remettent pas en question le scénario de reprise économique selon la commission européenne qui anticipe une croissance un peu meilleure par rapport aux prévisions de cet automne. Elle table sur une progression de la zone euro de 1,6% en 2017 et 1,8% en 2018 (après 1,7% en 2016). Le chômage devrait poursuivre sa décrue à 9,6% cette année et 9,1% en 2018. Enfin, elle s’attend à ce que l’inflation accélère plus que prévu à 1,7% en 2017 et 1,4% en 2018 après 0,2% seulement en 2016. Toutefois, la commission européenne souligne que les perspectives sont plus incertaines qu’à l’accoutumée en raison des multiples évènements pouvant avoir un impact fort sur la trajectoire économique. Elle cite en premier lieu l’orientation de la politique américaine, mais aussi les nombreuses élections qui auront lieu cette année dans la zone euro (Pays-Bas, France et Allemagne) et enfin le lancement des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en hausse de 0,81% à 4 867,58 points. L’indice parisien retrouve ainsi une performance légèrement positive depuis le début de l’année à +0,11%.
Peugeot grimpe de 6,56%, bénéficiant d’un projet de rachat des marques Opel et Vauxhall auprès de General Motors. Une telle opération ferait du nouveau groupe le numéro 2 européen derrière Volkswagen. Les investisseurs ont salué les bons résultats de Cap Gemini qui gagne 6%. Solvay profite des commentaires positifs de différents analystes pour s’adjuger 4,56%. En bas du palmarès hebdomadaire, Schneider recule de 3,59% en raison d’objectifs jugés prudents pour 2017. Kering (-2%) fait l’objet de prises de bénéfices après une publication solide. Veolia cède -1,78% quelques jours avant la présentation de ses résultats.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert termine la semaine en légère hausse à 1,0616 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est à 1,04%. 

Décryptage de l'actualité financière
envoyer un email envoyer un email

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 14.02.2017

Les marchés : Trump revient dans la mêlèe

Semaine du 4 au 10 février 2017. Après un début de semaine assez terne, ce sont, une fois de plus, les propos du président américain qui ont fait rebondir les marchés financiers.

Le 07.02.2017

Les marchés et la politique ...

Semaine du 28 janvier au 3 février 2017. Cette semaine, la prudence semble s’être imposée sur les marchés financiers européens et américains.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×