L’Oréal en beauté

Le 05.11.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
actualité financière

Cette semaine, les marchés actions ont de nouveau atteint des records, aidés par les déclarations de la Réserve Fédérale, des publications macroéconomiques meilleures que prévues et le report de la date butoir du Brexit.

Marchés financiers

Comme prévu, la Fed a décidé de réduire ses taux d’intérêt de 25 points de base, soit la troisième baisse consécutive depuis juillet. Jérôme Powell a toutefois expliqué qu’il souhaitait faire une pause dans l’ajustement des taux, en estimant que leur niveau actuel était désormais « approprié » étant donné le niveau de l’inflation et les risques pesant sur le commerce international.

Du côté des publications macroéconomiques, le PIB américain ralentit pour le troisième trimestre, à 1,9% mais sort à un niveau supérieur aux attentes (1,6%). La croissance reste principalement soutenue par la consommation des ménages, alors que l’investissement des entreprises se réduit. Le taux de chômage aux Etats-Unis en octobre est légèrement remonté à 3,6% contre 3,5% en septembre, et les créations d'emplois sont restées solides. En zone euro, le PIB est resté stable à 0,2% pour le troisième trimestre, supérieur également aux attentes (0,1%).
En Chine, la croissance demeure faible, avec un maintien des indicateurs d’activité PMI (publiés par le gouvernement chinois) sous la barre des 50 pour le sixième mois consécutif à 49,3 en octobre contre 49,8 en septembre. Les investisseurs restent cependant optimistes en se concentrant sur la baisse du risque géopolitique à court terme. Le discours officiel entre Washington et Pekin insiste sur des discussions qui ont bien avancé.

Une nouvelle fois, la date butoir du Brexit a été reportée au 31 janvier 2020, et Boris Johnson a enfin obtenu l’accord du parlement pour organiser de nouvelles élections législatives le 12 décembre prochain.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 a terminé la semaine en hausse de 0,69%, soutenu par de très bons résultats de sociétés. L’indice français enregistre une hausse de 21,80%
L’Oréal progresse de plus de 7% sur la semaine, après avoir enregistré une croissance organique proche de 8% au troisième trimestre, la plus forte des dix dernières années. Airbus affiche une hausse de 5,23% soutenu par l’annonce d’une commande géante de plus de 300 avions par la compagnie indienne IndiGo. Michelin (+3,63%) reste bien orienté après la confirmation de ses objectifs. 
Du côté des baisses, Peugeot signe la plus mauvaise performance (-5,96%), pénalisé par son annonce de fusion avec Fiat Chrysler, qui semblerait favoriser ce dernier. Renault perd également -4,70%. TechnipFMC corrige également (-4,16%) après une publication inférieure aux attentes et des objectifs révisés à la baisse. La mise en place du spin off devrait être effective sur le premier semestre 2020.

Marché des changes

Sur le marché des changes, l’euro progresse sur la semaine à 1,1166 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le taux d’emprunt 10 ans français a terminé à -0,07%.

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

RES Multisupport

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×