Le marché connaît un fort remaniement

Le 16.10.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du 6 au 12 octobre 2018. Cette semaine, les marchés actions ont connu un fort repli dans le sillage de la hausse des rendements obligataires aux Etats-Unis la semaine passée et de craintes sur l’évolution de la croissance mondiale.

Marchés financiers

Dans un climat d’aversion au risque déclenché par la hausse des rendements obligataires américains, plusieurs éléments sont venus alimenter les craintes de ralentissement liées au protectionnisme. Le FMI a révisé à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour la première fois en deux ans. L’institution table désormais sur une croissance de 3,7% pour 2018 et 2019 au lieu de 3,9% il y a quelques mois. Elle évoque des risques grandissants pour l’économie, aux premiers rangs desquels l’impact des tensions commerciales et les effets négatifs du resserrement monétaire américain sur les pays émergents. En Allemagne, où l’exportation représente un pan important de l’économie, le gouvernement a abaissé plus significativement ses anticipations à 1,8% de croissance en 2018 et 2019 contre 2,3% et 2,1% précédemment attendus. Enfin, alors que la saison de publications des résultats du 3e trimestre commence à peine, l’avertissement lancé par le chimiste américain PPG mentionnant un ralentissement du marché chinois a été mal perçu.

Les investisseurs européens doivent également faire face à plusieurs dossiers générateurs d’incertitudes et de tensions. D’une part, les discussions sur le Brexit dont le dénouement semblait imminent, n’ont finalement pas abouti, principalement en raison de la question irlandaise qui peine à être résolue. Les attentes se concentrent maintenant sur le Conseil européen qui se tiendra les 17 et 18 octobre et représentera une nouvelle chance pour les parties prenantes de trouver un accord. En tout état de cause, à mesure que la fin de l’année va se rapprocher sans qu’un consensus n’ait été trouvé, la volatilité devrait s’intensifier sur les marchés financiers. L’autre sujet de préoccupation est le budget italien pour 2019 qui devrait être présenté le 15 octobre à la Commission européenne. Un bras de fer dont l’issue est incertaine pourrait ainsi rapidement s’engager entre l’Europe et l’Italie. Enfin, le résultat des élections régionales en Bavière pourrait augmenter le risque politique en Allemagne en accentuant la pression sur la coalition gouvernementale d’Angela Merkel.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en fort recul de 4,91% à 5 095,98 points. La performance annuelle de l’indice parisien est désormais négative de 4,08%.

Carrefour est le seul titre à finir la semaine dans le vert à +1,98%. Globalement, les valeurs défensives affichent de meilleures performances à l’image de Sodexo (-0,25%) et Orange (-1,39%). TechnipFMC limite son repli à -0,57% grâce au rebond du pétrole en début de semaine. En bas du palmarès hebdomadaire, le secteur du luxe continue de faire l’objet de dégagements significatifs : Kering chute de 11,51%, L’Oréal cède 8,64%, LVMH concède 8,28% et Hermès perd 8,04%. Ce ne sont pas les seules valeurs ayant très bien performé depuis le début de l’année à être sanctionnées : Dassault Systemes et Safran affichent un recul de 7,36% et 6,45% respectivement.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le dollar est relativement stable face à la monnaie unique à 1,1560 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans ne s’est que légèrement détendu à 0,87%, les emprunts d’Etat "core" n’ayant cette fois-ci que très peu joué leur rôle de valeur refuge.

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Découvrez les supports financiers MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×