Les taux longs Français c’est nul !

Le 25.06.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
actualité financière

Semaine du 16 au 22 juin 2019. Les marchés financiers terminent la semaine en hausse, rassurés par les propos unanimes et accommodants des banques centrales mondiales. Leur objectif semble clair : soutenir la croissance mondiale qui montre des signes de fébrilité.

Marchés financiers

La semaine entière a été ponctuée par les annonces des banques centrales concernant leurs politiques monétaires respectives. C’est la BCE qui s’est exprimé la première, par l’intermédiaire de Mario Draghi. Ce dernier a confirmé la volonté de la banque centrale de mener une politique accommodante pour soutenir l’économie. Selon M. Draghi, la BCE est encore en mesure de baisser les taux directeurs et de relancer les achats des dettes souveraines.

La FED a tenu, elle aussi, un discours rassurant pour les investisseurs. Avec l’objectif de maintenir l’inflation américaine autour de 2%, la FED se dit prête à baisser ses taux directeurs. Cette décision est aussi motivée par les fortes incertitudes concernant le conflit commercial sino-américain, qui pèse de plus en plus sur l’économie.

Peu après la FED, la Banque du Japon a annoncé sans surprise qu’elle maintenait sa politique monétaire actuelle. Les annonces des différentes banques centrales ont rassuré les investisseurs, et ont renforcé l’attrait pour les actifs risqués.

Sur le plan géopolitique, les relations entre l’Iran et les Etats-Unis se tendent de plus en plus depuis les attaques dans le golfe d’Oman. L’armée iranienne a abattu un drone américain, qui selon elle, effectuait une mission d’espionnage dans son espace aérien. Donald Trump a immédiatement réagi en démentant ces accusations. Une frappe de représailles américaines a même failli toucher l’Iran, mais le président américain s’est ravisé juste à temps. Cette escalade des tensions continue de faire grimper le cours du pétrole, qui atteint désormais 65$ le baril de Brent.

Sur le plan économique, les signes d’un ralentissement de la croissance mondiale s’accumulent. Cette semaine, les indices de performance PMI ont été publiés pour le mois de juin, confirmant cette tendance. Aux Etats-Unis, les résultats sont décevants puisque l’indice PMI manufacturier est à 50.1 (50.5 attendu) et l’indice PMI service atteint 50.7 (51 attendu). En Europe, l’activité semble se maintenir en juin, portée surtout par les services. Les indices composites de la France (52.9 vs 51.3 attendu) et l’Allemagne (52.6 vs 52.5 attendu) illustrent bien ces performances.

Valeurs

Dans un contexte favorable aux actions, le CAC 40 termine la semaine en territoire positif, à +2.99%. L’indice parisien affiche désormais une hausse de +16.63% depuis le début de l’année 2019.
Concernant les hausses, on retrouve Technip FMC en tête du palmarès (+10.28%) après l’annonce de nouveaux contrats avec Anadarko. Safran, en vue lors du salon du Bourget, voit son titre prendre 7.28% cette semaine. Enfin Capgemini complète le podium (+6.22%) grâce à l’annonce d’un partenariat avec Airbus pour la plateforme de partage de donnée Skywise.

Les performances négatives sur la semaine sont rares. Notons tout de même la chute de Publicis (-4.08%) qui confirme sa tendance baissière. Sodexo termine aussi la semaine en terrain négatif (-2.59%), plombé par la décision de Mainfirst de dégrader le titre. Enfin Unibail-Rodamco-Westfield conclu la semaine difficilement, à -1.25%. 

Marché des changes

Sur le marché des changes, l’euro remonte face au dollar et termine à 1.1387 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, les taux continuent de chuter. Le taux d’emprunt Français à 10 ans termine à 0.04%, après être passé légèrement en territoire négatif.    

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

RES Multisupport

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×