Marché à tensions

Le 21.05.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
actualité financière

Semaine du 11 au 17 mai 2019. Les marchés ont réussi à progresser cette semaine, malgré les rebondissements géopolitiques et commerciaux.

Marchés financiers

Alors que les négociations sino-américaines semblaient s’acheminer vers un accord, la semaine écoulée a été marquée par l’échec des discussions et une escalade des tensions. La Chine avait annoncé, en mesures de rétorsion, vouloir augmenter les taxes de 5% à 25% pour 80 milliards de dollars d’importations américaines. Les États-Unis ont dévoilé de nouvelles mesures, interdisant aux entreprises de télécommunications américaines de s’équiper auprès de la société chinoise Huawei. Dans ce contexte, la banque centrale chinoise a indiqué que ces tensions commerciales pourraient déstabiliser l’économie mondiale et qu’elle continuera à mettre en place des mesures de soutien de son économie.

En plus du conflit commercial, le risque géopolitique a également pris de l’ampleur, les investisseurs s'inquiétant des tensions au Moyen-Orient entre l'Iran et les Etats-Unis, alliés à l'Arabie saoudite. Des premières attaques concernant le plus important pipeline du Golfe persique ont été suivies d’accusation directe de l’Arabie Saoudite envers l’Iran. Mercredi, l’administration américaine a ordonné le retrait de son personnel diplomatique en Irak, citant des menaces de groupes irakiens, soutenus par l’Iran. Dans ce contexte, les prix du pétrole sont repartis à la hausse, gagnant plus de 2% pour le Brent, repassant au-dessus des 73 dollars/baril.

Par ailleurs, Thérésa May, sous pression, a fixé son départ début juin prochain mais présentera tout de même son accord négocié qu’elle qualifie « d’offre nouvelle et audacieuse ». Cependant, pour beaucoup, ce nouveau package, comprenant notamment des normes européennes en matière de droits des travailleurs, ne sera pas suffisant. Boris Johnson revient ainsi en tête des sondages pour succéder à Thérésa May, avec une opinion plus favorable à un Hard Brexit.

Les données macroéconomiques ont participé à soutenir les marchés, notamment aux Etats-Unis, avec un recul des inscriptions au chômage, et un indice d’activité de la Fed supérieur aux attentes. Cependant, l’impact de la guerre commerciale se fait déjà sentir, en témoigne les chiffres chinois décevants (baisse de la production industrielle et des ventes au détail en avril). Sur le plan microéconomique, la saison des résultats reste très solide : Aux Etats-Unis, 76% des entreprises ont surpris positivement sur leurs bénéfices (contre 70% en moyennes ces quatre dernières années), et 53% en Europe. 

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine en territoire positif, avec une hausse de 2,08% sur la semaine, et affiche une performance positive de 14,91% depuis le début de l’année.

En tête de palmarès, Total enregistre la plus forte hausse, à 4,91%. ST Microelectronics (+4,49%) bénéficie de bons résultats publiés cette semaine. Enfin, après de nombreuses annonces positives (annonce de livraison de son ordinateur quantique au groupe Total, partenariat avec Microsoft…), le titre Atos prend 4,52%. Du côté des valeurs en baisse, Arcelor Mittal termine en bas du classement, à -9,96%, pénalisé par les tensions commerciales et la fin possible des surtaxes douanières sur l’acier en provenance du Mexique et du Canada. Le secteur automobile souffre également des développements commerciaux, à l’image de Renault (-7,25%) et de Valéo (-4,90%).

Marché des changes

Sur le marché des changes, l’euro a reculé cette semaine face au dollar, à 1,1158 euro pour un dollar. Sur le marché obligataire, les taux 10 ans sont sous pression, et l’emprunt de l’Etat français termine en baisse à 0,29%. 

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

RES Multisupport

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×