Les marchés carburent !

Le 24.04.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Cette semaine, les marchés financiers ont profité d’un début de saison de publications de résultats satisfaisant et de la hausse des valeurs pétrolières dans un contexte marqué par la stabilisation des tensions géopolitiques.

Marchés financiers

 
Sur le plan géopolitique, l’heure est à la détente. Malgré les frappes occidentales en Syrie et les sanctions prononcées par les Etats-Unis contre la Russie, le risque d’aggravation des relations avec Moscou semble pour l’instant contenu. De même, le bras de fer commercial entre les Etats-Unis et la Chine paraît être entré dans une phase de conciliation. Enfin, les signaux positifs en provenance de Corée du Nord concourent à l’apaisement des relations internationales. En revanche, le prix du pétrole et des matières premières a nettement augmenté suite à ces tensions. En conséquence, les rendements obligataires ont progressé cette semaine, sous l’effet de la hausse des anticipations d’inflation.

D’un point de vue économique, la conjoncture reste bonne. Le FMI a d’ailleurs confirmé ses prévisions de croissance mondiale de 3,9% pour 2018 et 2019. Dans le détail, les Etats-Unis et la zone euro ont même bénéficié d’un relèvement de leurs perspectives. La croissance américaine est ainsi attendue à 2,9% cette année puis 2,7% l’an prochain. En zone euro, elle devrait atteindre 2,4% en 2018 puis 2% l’année suivante. Bien qu’en dessous de la moyenne européenne, la France devrait aussi faire mieux qu’attendu précédemment avec 2,1% de croissance puis 2% en 2019.

En Chine, le rythme de croissance s’est maintenu à 6,8% au premier trimestre, en ligne avec les attentes mais au-dessus de l’objectif de 6,5% des autorités chinoises. Malgré les efforts du gouvernement pour réduire les risques financiers liés à l’explosion de l’endettement, la croissance a bien résisté, soutenue par la robustesse de la consommation intérieure. En mars, les ventes au détail sont ainsi sorties en hausse à +10,1%. Par contre, la production industrielle montre des signes de ralentissement sur la même période, de même que l’investissement en immobilisation ce qui pourrait déboucher sur une moindre croissance pour les mois à venir.

 

Valeurs

  
Dans ce contexte, le CAC 40 gagne 1,84% à 5 412,83 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche désormais une performance de +1,89%.

ArcelorMittal grimpe de 7,18%, porté par le renchérissement des matières premières. Schneider Electrics (+6,53%) et Publicis (+6,34%) profitent de leurs publications de résultats supérieurs aux attentes pour le premier trimestre. En queue du palmarès, Atos se replie de 3,75%. STMicroelectronics cède 3,70% pénalisé par le ralentissement des ventes de smartphones attendu par son concurrent taiwanais TSMC. Michelin perd 1,96% après l’avertissement sur résultats lancé par l’allemand Continental.

 

Marché des changes

 
Sur le marché des changes, le billet vert est en hausse face à la monnaie unique à 1,2288 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est en hausse à 0,81%.

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Découvrez les supports financiers MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×