Pas de fausse note sur les marchés

Le 23.01.2018
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du marché du 13 au 19 janvier 2018. La tendance à la hausse s’est maintenue sur les marchés financiers mondiaux, toutefois tempérée en Europe par la vigueur de l’euro et l’imminence de la réunion de la BCE.

Marchés financiers

 
Aux Etats-Unis, les marchés actions continuent leur ascension. L’indice S&P 500 affiche une progression de plus de 5% depuis le début de l’année après avoir pris près de 20% en 2017. Au total, depuis le point bas de la crise touché en mars 2009, l’indice a regagné plus de 250%. Sur la même période, le Nasdaq a quant à lui progressé de 380% ! Cette semaine, les rendements obligataires ont également poursuivi leur mouvement haussier. En effet, au travers de son dernier « Beige Book », la Fed dresse un bilan optimiste de l’économie américaine. Les perspectives 2018 sont bonnes et les régions ont même fait part d’une difficulté à trouver de la main d’œuvre, ce qui pourrait limiter leur croissance. Les investisseurs ont jugé que ce rapport allait dans le sens d’une poursuite du resserrement de la politique monétaire. Le taux américain à 10 ans se situe désormais autour de 2,65%.

En Asie aussi, l’économie se porte bien. La Chine a publié un PIB pour le quatrième trimestre légèrement supérieur aux attentes, en hausse de 6,8% contre 6,7% attendus. La production industrielle de décembre s’est également bien tenue avec une progression de 6,2%. Dans le sillage de ces chiffres solides, l’indice Hang Seng de la bourse de Hong-Kong a inscrit un nouveau record historique au-dessus des 32 250 points.

En zone euro, la forte appréciation de l’euro a fini par peser sur les indices boursiers. L’approche de la fin du mois qui sera marquée par les réunions de la BCE le 25 janvier puis de la Fed les 30 et 31 janvier a également incité les investisseurs à la prudence. Le constat est le même sur les marchés obligataires dont les rendements ont même légèrement reculé sur la semaine. En Espagne et en Grèce, les taux ont plus nettement baissé suite à un relèvement de notation. Pour Fitch, la solide croissance économique espagnole et la réduction des déficits justifient désormais une notation A- avec une perspective stable. L’amélioration de la situation économique de la Grèce relevée par Standard & Poor’s l’a aussi amené à remonter sa note à B.
 

Valeurs

 
Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en hausse de 0,17% à 5 526,51 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une performance positive de 4,03%.
Carrefour (+3,20%) reprend de la hauteur après avoir annoncé un chiffre d’affaires supérieur aux attentes au quatrième trimestre et ce, malgré un avertissement sur ses résultats 2017. Les investisseurs attendent de connaître les détails du plan stratégique qui sera présenté le 23 janvier par le PDG Alexandre Bompard. Vinci progresse de 3,00% et Sodexo gagne 2,86% alors que les deux groupes ont maintenu leurs objectifs de résultats. En bas du palmarès, TechnipFMC (-5,87%) et Total (-2,72%) font les frais de la légère baisse du prix du pétrole sur la semaine.
 

Marché des changes

 
Sur le marché des changes, le billet vert termine la semaine en léger repli face à la monnaie unique à 1,2222 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est de 0,84%.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×