Semaine de hausse : acte XX

Le 16.04.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
actualité financière

Semaine du 6 au 12 avril 2019. Les marchés ont terminé la semaine en légère baisse, en dépit d’une semaine chargée : sommet sur le Brexit, réunion de la BCE, perspectives sur la croissance mondiale du FMI. Les investisseurs semblent reprendre leur souffle avant le début des publications des résultats trimestriels des entreprises.

Marchés financiers

Au Royaume-Uni, lors du sommet extraordinaire du 10 avril dernier, la date butoir du Brexit, a été reportée au 31 octobre 2019 par le Conseil européen. Ce report écarte ainsi à court terme le risque d’une sortie sans accord de l’UE, mais prolonge l’incertitude. Le Royaume-Uni peut tout de même quitter l’Union européenne avant cette date, dès que son parlement aura ratifié un accord. Theresa May a également indiqué qu’elle cherche toujours à trouver un accord d’ici le 22 mai pour éviter au Royaume-Uni de participer aux élections européennes. Ce report n’a pas eu finalement de véritable impact sur la tendance des marchés.

Lors de sa réunion mensuelle, la BCE n’a pas modifié sa politique monétaire en maintenant ses taux directeurs au plus bas et en confirmant qu’elle ne les relèvera pas avant 2020. M Draghi a également confirmé la mise en place des TLTRO (prêts aux banques) en septembre, qui viendront remplacer le programme arrivant à maturité. Aux Etats-Unis, les minutes de la Fed ont confirmé la volonté de la banque centrale de faire une pause dans le cycle de resserrement monétaire, compte tenu de la persistance d’une inflation faible.

A côté des politiques monétaires accommodantes, le contexte macroéconomique reste au cœur de l’attention. Ces derniers mois, toutes les organisations internationales (OCDE, OMC, Banque Mondiale) ont revu leurs prévisions de croissance mondiale à la baisse. C’est désormais au tour du FMI, de réviser les siennes de 3,5% à 3,3% pour 2019. Ces révisions sont justifiées principalement par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et leurs impacts sur l’économie mondiale.

Cette semaine, la Chine a continué d’envoyer des signaux positifs, avec la publication d’indices d’activité (PMI) bien orientés. La confiance dans le secteur manufacturier s’est un peu reprise, et plusieurs données économiques (exportations, inflation, offre monétaire) vont dans le même sens, ce qui écarte un scénario de hard landing. La Chine continue donc de contribuer positivement à la croissance mondiale. La croissance du PIB pour le premier trimestre, attendue en légère baisse, sera publiée ce mercredi 17 avril. Côté commerce, les nouveaux développements sino-américains continuent d’être sur la bonne voie.

Valeurs

L’indice CAC 40 termine la semaine en légère hausse de 0,48% au-dessus des 5 500 points (5 502,70), pour la première fois depuis 6 mois. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche désormais une hausse de 16,32%.

Les valeurs bancaires, mal aimées depuis plusieurs mois, progressent fortement cette semaine : Crédit Agricole (+5,29%), Société Générale (+5,07%) et BNP Paribas (+4,07%), aidées par les premiers bons résultats trimestriels des banques américaines. Les valeurs automobiles continuent également d’enregistrer de belles performances à commencer par Michelin (+4,35%), puis Peugeot (+3,01%).

En bas de palmarès, Sanofi enregistre la plus mauvaise performance, avec -3,94% sur la semaine, suite à l’annonce par l’EMA (Agence européenne des médicaments) de la restriction du médicament Lemtrada, contre la sclérose en plaque, en raison de graves effets secondaires. Les valeurs défensives ont moins bien performé globalement, à l’image de Orange (-2,02%) et Engie (-1,79%). 

Marché des changes

Sur le marché des changes, la monnaie unique progresse face au dollar, et termine la semaine à 1.1299 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le taux 10 ans de l’emprunt d’Etat français a terminé à 0,40%, en progression sur la dernière journée de la semaine.

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

RES Multisupport

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×