USA/Chine : Games of Thrones ?

Le 07.05.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
actualité financière

Semaine du 27 avril au 3 mai 2019. Les marchés ont montré les premiers signes de nervosité cette semaine, sous les effets conjoints d’un discours moins accommodant que prévu de la Fed, et des déclarations de Donald Trump concernant les taxes douanières entre la Chine et les Etats-Unis.

Marchés financiers

Au niveau microéconomique, la saison des publications de résultats continue. Aux Etats-Unis, 77% des entreprises ayant publié ont surpris positivement (contre 70% en moyenne ces quatre dernières années). En Europe, les résultats apparaissent plutôt mitigés, soumis aux indicateurs macroéconomiques divergents en zone euro. Sur les 251 sociétés du Stoxx600 à avoir publié, à peine 54% ont surpris positivement sur leurs bénéfices (en ligne avec les années précédentes).

Au niveau macroéconomique, les créations d’emplois aux Etats-Unis ont été supérieures aux attentes (+263K contre +190K attendus) en avril et le taux de chômage est tombé à 3,6%, un plus bas depuis 50 ans. Bien que la progression des salaires reste décevante (+0,2% sur le mois contre +0,3% attendu), la productivité du travail a montré des signes de reprise au premier trimestre, soulignant la vigueur de l’économie américaine mais aussi les faibles pressions inflationnistes. Ces chiffres ont conforté le discours de Jérôme Powell, mercredi dernier, un peu moins accommodant que prévu, avec des taux restant inchangés. Cette position a fait remonter les taux souverains américains et européens.

Valeurs

En zone euro, l’environnement économique semble s’améliorer avec un PIB supérieur aux attentes (+0,1%) et un léger rebond de l’indice d’activité manufacturière (PMI) à 47,9 points, qui reste tout de même faible. L’Allemagne déçoit toujours les attentes, tandis que la France, l’Italie et l’Espagne font plutôt mieux. Le marché de l’emploi européen continue de progresser avec un chômage à 7,7% en mars, niveau proche de son précédent plus bas de 2007.

Alors que la phase de négociations venait de s’achever à Pékin entre les officiels américains et chinois, et semblait « fructueuse » selon le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin, Donald Trump a surpris les marchés ce week-end, en annonçant que les taxes douanières passeraient de 10% à 25%, sur 200 milliards de dollars, à compter du 10 mai. Si l’objectif de cette déclaration est encore flou (tactique de négociation ?), l’impact économique serait significatif, et le choc de volatilité sur les marchés est réel avec un regain brutal d’aversion au risque. La confirmation ou non de la visite du Vice-Premier ministre chinois, Liu He, à Washington sera particulièrement surveillée ces prochains jours.

Marché des changes

Dans ce contexte, le CAC 40 s’est replié sur la semaine de -0,37%, à 5 548,84 points. L’indice parisien enregistre une progression de +17,29% depuis le début de l’année.

Le secteur bancaire apparaît en tête de palmarès, à l’image de Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole qui enregistrent 3,61%, 2,89% et 2,10% respectivement, bénéficiant des bons résultats de BNP Paribas, notamment grâce à ses activités de banque de financement et d’investissement. Le secteur du luxe continue de progresser également sur la semaine : 2,48% et 0,23% pour LVMH et Hermès. Orange enregistre la plus mauvaise performance de la semaine (-3,03%), pénalisé par ses mauvais résultats d’Orange, notamment la baisse de ses revenus en France.

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

RES Multisupport

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×