Un discours FEDerateur

Le 18.07.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du 8 au 14 juillet 2017. Les banques centrales continuent de donner le ton sur les marchés financiers. Cette semaine, les investisseurs ont réagi favorablement aux propos de la présidente de la FED. La semaine prochaine aura lieu la réunion bimestrielle de la BCE, la dernière avant la rentrée.

Marchés financiers

Lors de son allocution devant le Congrès américain, Janet Yellen a souligné la bonne tenue de l’économie et notamment l’amélioration continue du marché de l’emploi. Elle a confirmé que le resserrement monétaire se poursuivrait donc, avec la hausse des taux directeurs et la réduction du bilan de la FED. Toutefois, elle a nuancé son discours en expliquant que tout mouvement serait graduel et qu’en tout état de cause, le niveau des taux à terme ne pourrait « pas être beaucoup plus élevé » dans les conditions actuelles. Les investisseurs ont bien réagi à ce discours, estimant que la présidente de la réserve fédérale faisait montre d’un ton plus accommodant qu’attendu sur l’évolution de la politique monétaire américaine et que la réduction du soutien à l’économie pour être plus progressive qu’anticipée.
Un autre élément réduit les marges de manœuvre de la Fed : l’évolution des prix. Les dernières données publiées font ressortir un nouveau ralentissement de l’inflation en juin à 1,6% sur un an, contre 1,9% à fin mai. C’est le quatrième mois d’affilée que la dynamique de hausse des prix faiblit. Hors alimentation et énergie, l’inflation américaine s’est stabilisée en juin à 1,7%.

En zone euro, la production industrielle a été solide en mai avec une progression de 1,3% contre 0,3% en avril. Sur un an, elle affiche une hausse de 4%.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en hausse de 1,75% à 5 235,31 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une progression de 7,67%.
ArcelorMittal profite de bonnes statistiques chinoises pour s’octroyer 9,29%. Le titre bénéficie également de commentaires positifs de la part d’analystes. Valeo gagne 6,02% après avoir annoncé vouloir céder ses activités dans les actionneurs hydrauliques pour poursuivre son projet de rachat de l’allemand FTE. Vinci s’adjuge 5,41% alors que son développement dans les concessions aéroportuaires semble porteur. En effet, la hausse de trafic dans les 35 aéroports gérés par le groupe a été de 14% au deuxième trimestre et de 12,8% sur le premier semestre 2017. En bas du palmarès hebdomadaire, Sodexo baisse de 2,55% après avoir abaissé ses perspectives de croissance annuelle de 1,5% à 2% au lieu des 2,5% annoncés précédemment. Les valeurs financières qui avaient beaucoup progressé depuis fin juin ont fait l’objet de prises de bénéfices : Société Générale cède 0,90% et Crédit Agricole recule de 0,31%. Publicis perd 0,72% suite à un abaissement de recommandation de la part d’analystes.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert pâtit de l’orientation plus accommodante de la Fed et termine à 1,1470 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans retombe à 0,86%.

Décryptage de l'actualité financière

envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 17.07.2017 par Roger Caniard

#AskRogerCaniard 17 juillet 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×