Une pomme et des pépins

Le 08.01.2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du 1er au 4 janvier 2019. En ce début d’année, les craintes sur la solidité de la croissance mondiale maintiennent les marchés financiers sous tension. Un discours rassurant de la Fed a cependant permis d’éviter aux indices de clôturer ces premières séances de 2019 dans le rouge.

Marchés financiers

L’année 2019 a mal commencé avec l’annonce par la Chine d’un niveau d’activité en repli dans le secteur manufacturier en décembre. La décélération de ce secteur, amorcée au deuxième trimestre 2018, s’est donc poursuivie jusqu’en fin d’année, exacerbant les inquiétudes des investisseurs sur l’évolution de la croissance chinoise. Toutefois, les marchés se sont redressés assez vite dans le sillage des mesures de relance dévoilées par Pékin. Dans le même temps, la reprise des discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine a soutenu le rebond.

Aux Etats-Unis, la publication d’un indicateur soulignant le moindre dynamisme du secteur manufacturier a pesé sur les indices. L’intervention du patron d’Apple, avertissant que les résultats de la firme à la pomme seraient nettement impactés par une baisse des ventes en Chine, a amplifié le mouvement. Deux facteurs ont cependant permis aux marchés de se reprendre. D’une part, le rapport sur l’emploi a confirmé la bonne santé du marché du travail aux Etats-Unis avec de fortes créations de postes en décembre et des données revues à la hausse pour les deux mois précédents. Et d’autre part, le président de la Réserve fédérale américaine s’est employé à rassurer les investisseurs, déclarant que l’économie du pays restait solide et que l’institution se montrerait patiente dans la conduite de sa politique monétaire.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 affiche un gain de 0,14% sur les trois premières séances de l’année, terminant à 4 737,12 points.

Les valeurs financières ont profité du rebond des taux consécutif au discours de Jerome Powell. Crédit Agricole engrange 3,54%, BNP Paribas s’adjuge 3,29%, Axa grimpe de 2% et Société Générale gagne 1,98%. Porté par la hausse de 13% du prix de l’or noir depuis le point bas du 24 décembre, le secteur pétrolier reprend des couleurs à l’image de TechnipFMC (+3,29%) et Total (+2,66%). Du coté des valeurs en baisse, le secteur technologique souffre dans le sillage de l’avertissement sur résultats lancé par Apple. STMicroelectronics, fournisseur du géant américain, chute de 12,66%, tandis que Cap Gemini et Dassault Systèmes cèdent respectivement 4,77% et 3,52%. Les valeurs du luxe, très exposées au marché chinois, sont également pénalisées : Kering se replie de 3,45%, LVMH baisse de 2,73% et Hermès perd 1,44%.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert se renforce face à la monnaie unique et termine à 1,1395 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est de 0,70%.

 

Gérer mon épargne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Découvrez les supports financiers MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, SCPI, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

À lire aussi

La Météo financière
Le 15.05.2019 par Roger Caniard

La Météo financière - mai 2019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×