Vague de chaleur sur l’emploi

Le 08.08.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Semaine du 28 juillet au 4 août 2017. Les marchés financiers ont terminé la semaine en hausse, tirés par des statistiques macroéconomiques bien orientées et des résultats d’entreprises globalement solides.

Marchés financiers

Aux Etats-Unis, les indices boursiers ont établi de nouveaux records ces derniers jours. Le Dow Jones a clôturé la semaine au-dessus des 22 000 points pour la première fois de son histoire, tandis que le Nasdaq et le S&P 500 restaient proches de leurs plus hauts. Ce mouvement est en partie le fait d’une bonne saison de publications de résultats de la part des entreprises. En effet, alors que près de trois quarts des sociétés cotées américaines les plus importantes ont dévoilé leurs comptes trimestriels, près de 75% d’entre elles ont dépassé les attentes en termes de chiffres d’affaires et de bénéfices.
Du côté de l’économie, le dernier rapport sur l’emploi au mois de juillet ne devrait pas remettre en question le calendrier de la Réserve fédérale américaine. Les créations de postes se sont révélées supérieures aux attentes sur les deux derniers mois. Le taux de chômage reste orienté à la baisse, touchant 4,3% de la population active en juillet, soit son plus bas niveau depuis 16 ans. Autre paramètre très surveillé par la Fed, l’augmentation des salaires s’est élevée à 0,3% sur le mois, soit une hausse annuelle stable de 2,5%.

En zone euro, les indicateurs restent dans le vert. Le PIB pour le deuxième trimestre est sorti en légère hausse à 0,6% contre 0,5% sur les trois premiers mois de l’année. Le chômage poursuit sa lente décrue entamée mi 2013. En juin, il s’est établi à 9,1%, en recul de 0,1% par rapport au mois précédent. Enfin, l’inflation annuelle s’est élevée à 1,3% en juillet, stable par rapport à juin. L’inflation "core" a en revanche un peu progressé pour atteindre 1,2% sur un an.

Au Royaume-Uni, la Banque d’Angleterre a laissé sa politique monétaire inchangée tout en indiquant que les hausses de taux pourraient commencer dès l’année prochaine et être plus importantes que prévu. Outre-Manche, le principal taux directeur a été abaissé de 0,50% à 0,25% il y a un an. Le programme de rachat d’actifs actuellement en vigueur doit prendre fin début 2018. Concernant la situation économique, l’inflation se situe au-dessus des 2%, néanmoins la croissance ralentit. La Banque d’Angleterre a d’ailleurs revu en baisse ses prévisions en raison de l’impact du Brexit sur le pouvoir d’achat des ménages. La croissance britannique est désormais attendue à 1,7% en 2017 et 1,6% en 2018.

Valeurs

Dans ce contexte, le CAC 40 termine la semaine en hausse de 1,40% à 5 203,44 points. Depuis le début de l’année, l’indice parisien affiche une progression de 7,02%.
Danone finit en tête du CAC 40 avec un gain hebdomadaire de 5,34%. Le secteur du luxe est également bien placé après les bonnes perspectives annoncées par l’allemand Hugo Boss. LVMH gagne ainsi 4,11% et Kering monte de 3,88%. L’ex PPR conforte ainsi sa place de valeur la plus performante au sein de l’indice avec un gain annuel de près de 43%. Bouygues réalise une bonne semaine et grimpe de 3,63%. En bas du palmarès, les valeurs pétrolières reculent après les perspectives pessimistes publiées par l’italien Tenaris. TechnipFMC chute ainsi de 5,60% (et de -30% depuis le début de l’année). Essilor baisse de 4,12% suite à l’annonce de résultats pénalisés par la fusion avec l’italien Luxottica. Malgré une publication solide, la prudence affichée par Legrand pour le deuxième semestre déçoit ; le titre cède 1,90%.

Marché des changes

Sur le marché des changes, le billet vert est toujours en baisse face à la monnaie unique et clôture la semaine à 1,1773 dollar pour un euro. Sur le marché obligataire, le rendement de l’emprunt d’Etat français à 10 ans est revenu à 0,75%.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 17.07.2017 par Roger Caniard

#AskRogerCaniard 17 juillet 2017

Le 20.11.2017 par Roger Caniard

L'actu finance du 20 novembre 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×