Assurance emprunteur : ce qu’il faut savoir avant d’aller voir son banquier

Le 05.07.2018

logo les échos

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Si vous êtes titulaire d’un crédit immobilier, vous pouvez changer d’assurance de prêt à chaque anniversaire. Votre banque ne peut refuser une couverture alternative si elle présente des garanties équivalentes à votre contrat actuel.

Tous les titulaires d’un crédit immobilier peuvent aujourd’hui opter pour l’assurance emprunteur de leur choix. Bien souvent, retenir une couverture alternative à celle proposée par le prêteur allège la facture de plusieurs milliers d’euros. Voici ce que vous devez savoir avant votre rendez-vous avec votre banquier.

Aujourd’hui, tous les détenteurs d’un crédit immobilier peuvent choisir l’assurance qu’ils souhaitent adosser à leur emprunt. Cette couverture protège les emprunteurs et leur famille contre un ensemble de risques, en particulier liés au décès et à l’invalidité. D’un point de vue strictement légal, l’assurance de prêt n’est pas obligatoire. Mais en pratique, tous les établissements prêteurs l’exigent afin de se prémunir de toute situation d’insolvabilité.

En matière d’assurance emprunteur, les banques ont certaines obligations.

Par ailleurs, voici, en fonction de votre situation, ce que vous devez savoir avant d’aller voir votre banquier : 

1/ Si vous souscrivez un nouvel emprunt immobilier

 
Abordez la question du coût et de la nature des garanties de l’assurance emprunteur de votre banque dès le premier rendez-vous.

A cette fin, demandez que l’on vous fournisse une « fiche standardisée d’information » sur l’assurance de prêt. Elle doit être remise dès lors que la banque réalise une simulation financière (laquelle a en en général lieu lors du 1er premier rendez-vous).

La fiche standardisée d’information doit contenir les éléments suivants :

  • Une synthèse de vos droits relatifs à l’assurance emprunteur ;
  • Le détail des caractéristiques de l’assurance groupe ;
  • La mention du coût de l’assurance en fonction de quatre critères : les garanties choisies, le coût de chaque cotisation mensuelle, le coût total de l’assurance sur la durée de l’emprunt choisi, et le taux annuel effectif de l’assurance ;
  • Une « liste personnalisée d’exigences » qui détaille les garanties minimales demandées par la banque et qui va vous permettre de comparer les offres (décès, perte d’autonomie, incapacité, chômage etc.).
     

A l’aide de ces éléments et en parallèle de votre demande de prêt, entamez une démarche de recherche comparative d’assurance emprunteur.

En fonction de votre profil (âge, état de santé, profession…), faire jouer la concurrence peut vous permettre de bénéficier de tarifs plus intéressants que ceux proposés par les banques. Mais ce n’est pas systématique. En général, les offres déléguées les plus compétitives concernent les non-fumeurs, les jeunes emprunteurs ou les emprunteurs souhaitant des garanties particulières (sports extrêmes, maladies graves…). Toutefois, la comparaison des offres est souvent complexe, et faire appel à un courtier en crédit immobilier peut vous faciliter la tâche, à la fois pour trouver le contrat le plus compétitif et échanger plus aisément avec la banque (beaucoup d’entre elles étant encore récalcitrantes à ces démarches malgré la loi).

Une fois que vous présentez à votre banque l’assurance individuelle que vous avez choisie pour votre emprunt, l’établissement dispose d’un délai de dix jours ouvrés pour se prononcer.

Si le contrat d’assurance délégué choisi par l’emprunteur respecte toutes ces équivalences, la banque est dans l’obligation de l’accepter. L’acceptation doit faire l’objet d’un accord écrit. Tout refus de la banque devra également être formulé et motivé par écrit.
 

2/ Si vous avez un emprunt immobilier en cours et souhaitez changer d’assurance emprunteur

 
Si votre emprunt immobilier a moins d’un an, vous pouvez résilier votre assurance emprunteur au profit d’une autre à tout moment.

Passé 12 mois d’ancienneté, vous devez respecter un préavis de deux mois en amont de la « date anniversaire » de votre contrat d’assurance. La résiliation doit être signifiée par recommandé avec accusé de réception et doit fournir le nouveau contrat d’assurance choisi. Vous devez donc anticiper bien en amont de ce préavis votre changement d’assurance pour trouver une autre couverture à présenter lors de la résiliation.
 

Changer d'assurance prêt immobilier, c'est facile !

Avec le service Résil'Easy, les démarches sont facilitées 

  • Un seul document à compléter en quelques minutes
  • La MACSF prend contact avec votre banque
  • La MACSF réalise toutes les démarches pour vous

Prendre un rendez-vous

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
Assurance prêt immobilier

Une assurance de prêt adaptée à votre activité de professionnel de santé. 

À lire aussi

Le 01.07.2018

Connaissez-vous bien l'assurance de prêt immobilier ?

Professionnels de santé, venez tester vos connaissances sur l'assurance emprunteur à travers ce petit quizz, et tentez de gagner des chèques Kadéos !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×