Clause bénéficiaire : les pièges à éviter

Le 05.05.2017
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Une mauvaise rédaction de la clause bénéficiaire peut entraîner le non-respect de votre volonté de transmission ou un conflit potentiel entre vos bénéficiaires et vos héritiers. Voici les principaux pièges à éviter.

Compte tenu des conséquences importantes attachées à la clause bénéficiaire, celle-ci doit être rédigée avec clarté et sans ambigüité. 

Deux pièges notamment sont à éviter :

  • Piège n°1 : cumuler le nom et la qualité dans la désignation d'un bénéficiaire
  • Piège n°2 : ne pas prévoir la représentation

Plus d'explications dans cette vidéo.

Tous nos conseils pour vous simplifier l'assurance vie

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Solutions
Assurance vie

La constitution et la gestion de votre épargne en souplesse, dans un cadre fiscal privilégié.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×