La Minute financière du 11 décembre 2018

Le 11.12.2018 par Roger Caniard
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Une semaine difficile sur les marchés, avec un impact négatif sur notre support Médi Actions tandis que DWS Top Dividende résiste toujours. Le report du vote sur le Brexit laisse planer l’incertitude.

Voir tous les supports et leurs performances

Le bilan de la semaine... : tensions commerciales et mauvais signaux

La semaine n’a évidemment pas été favorable. Les marchés ont plongé, l’indice CAC 40 est à moins 10%, c'est en lien avec deux éléments : les tensions commerciales, avec l'arrestation de la directrice financière et de la fille du fondateur de Huawei qui a évidemment réveillé les tensions commerciales très fortes entre la Chine et les Etats-Unis, et puis ce signal économique fort de début d'inversion de la courbe des taux aux Etats-Unis, avec des taux courts qui commencent à être un peu plus hauts que les taux longs, ou qui du moins sont arrivés au même niveau. C’est généralement d’une récession à venir et ça n'a pas plu du tout aux marchés.

Impacts sur nos supports... : négatif sauf pour DWS Top Dividende

Les conséquences pour nos supports sont évidemment assez peu favorables, avec notamment notre support actions européennes, Médi Actions, qui dans ce contexte recule depuis le début de l'année maintenant de 16%. C’est évidemment très décevant, mais n'oubliez pas que notre principal support dans notre offre DWS Top Dividende, bien qu'étant un fonds actions, affiche toujours une performance en hausse d'à peu près 2% depuis le début de l'année. On a donc toujours le principal support action de notre gamme qui résiste, dans un environnement de marché pourtant devenu très défavorable.

A suivre cette semaine... : les relations Chine/USA et les indicateurs sur la croissance

On attendait tous l'issue du vote sur le Brexit. L’annonce du report du vote et d’un possible nouveau référendum en Grande-Bretagne va nous laisser dans une grande incertitude. L’actualité sera sans doute également très concentrée sur les échanges entre les Américains et les Chinois ainsi que sur les chiffres de PMI, avec des indicateurs avancés qui diront si oui ou non le ralentissement de la croissance économique se poursuit.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
L’auteur

Roger Caniard

Diplômé de Dauphine (Maîtrise), de Sciences-Po (DESS) et de l'ESCP (Master), Roger Caniard débute sa carrière comme analyste financier. Après un passage à La Mondiale (gestion actions) et chez KBL (banque conseil en fusion acquisition), il rejoint la MACSF en 1995. Depuis 2014, il est directeur financier, membre du comex.

À lire aussi

La Météo financière
Le 15.05.2019 par Roger Caniard

La Météo financière - mai 2019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×