La Minute financière du 12 novembre 2018

Le 12.11.2018 par Roger Caniard
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Une semaine neutre sur les marchés, et des supports MACSF aux performances inégales. Un accord prochain sur le Brexit serait une bonne nouvelle, tandis que les réactions au budget italien seront suivies de près.

Voir tous les supports et leurs performances

Le bilan de la semaine... : neutre

"La semaine a été calme. On a eu d’abord un résultat des élections de mid-term aux Etats-Unis qui a été favorable du point de vue du marché avec un équilibre entre les Républicains et les Démocrates qui a été salué par une hausse du marché. Mais ensuite on a vu revenir un certain nombre d’inquiétudes autour de la politique de la Réserve fédérale américaine, et puis également des indicateurs avancés en zone euro qui étaient mitigés. Tout cela s’est soldé par une semaine globalement neutre.

Impacts sur nos supports... : mitigé

Pour nos supports, toujours le même message : un pilier de notre offre, DWS Top Dividende qui est maintenant à +3,5%, ce qui pour un fonds actions dans l’environnement actuel de marché est extrêmement favorable, mais des supports patrimoniaux qui se situent entre -3 et -4% pour DNCA Eurose et JPM Global Income.  Et puis bien sûr malheureusement Carmignac Patrimoine qui a multiplié des choix qui se sont avérés négatifs et qui est maintenant en repli de 9,5% depuis le début de l’année.

A suivre cette semaine... : Brexit et budget italien

Cette semaine, nous allons suivre d’abord les négociations autour du Brexit, avec sans doute l’espoir d’un accord. Un projet pourrait être voté par le Parlement britannique, et pourrait être finalement la solution trouvée par Teresa May pour le Brexit, s’il est ratifié. Et puis on suivra également la situation en Italie, avec un projet de budget dont on sait par définition qu’il doit être rejeté par la Commission, mais on suivra si cela génère de nouvelles tensions sur les taux d’intérêt italiens, ce qui serait évidemment peu favorable pour l’évolution des marchés actions."

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
L’auteur

Roger Caniard

Diplômé de Dauphine (Maîtrise), de Sciences-Po (DESS) et de l'ESCP (Master), Roger Caniard débute sa carrière comme analyste financier. Après un passage à La Mondiale (gestion actions) et chez KBL (banque conseil en fusion acquisition), il rejoint la MACSF en 1995. Depuis 2014, il est directeur financier, membre du comex.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×