La Minute financière du 19 novembre 2018

Le 19.11.2018 par Roger Caniard
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Une semaine à nouveau agitée en Europe comme aux Etats-Unis. Notre support actions de référence, DWS Top Dividende, reste néanmoins en hausse depuis le début de l’année.

Voir tous les supports et leurs performances

Le bilan de la semaine... : agitée

La semaine a été à nouveau agitée. Les marchés actions ont plutôt baissé, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis avec en gros une visibilité toujours aussi réduite sur des points aussi importants que le Brexit et la crise politique associée, les négociations entre les Etats-Unis et la Chine et sur un éventuel accord en matière de barrières tarifaires qui pourrait intervenir, mais qu’on a quand même beaucoup de mal à trouver.

Impacts sur nos supports... : globalement négatif mais DWS Top Dividende en hausse

La plupart de nos supports affichent toujours un bilan évidemment globalement négatif, mais nous notre support DWS Top Dividende, bien que support 100% actions est en hausse depuis le début de l'année. Or c'est celui qui sert de base à l'ensemble de nos profils permanents que nous avons déterminés nous-mêmes. Si on compare par exemple notre support aux actions Europe, Médi Actions, qui est un très bon support est quand même, lui, en recul de 10% sur la période.

A suivre cette semaine... : négociations Chine/Etats-Unis et Brexit

Cette semaine, nous allons suivre l’évolution des négociations entre la Chine et les Etats-Unis, car on a vu que toutes les perturbations en termes d'autorisations de taxes avaient considérablement ralenti le commerce mondial avant même d’être mises en place, donc c’est le principal frein à la croissance dans le monde d’aujourd'hui. Evidemment en tant qu'Européens, et plus généralement pour l'ensemble du comportement des marchés actions, on suivra la situation de Theresa May en Angleterre avec un risque faible mais toujours existant d'avoir un hard Brexit qui, pour le coup, serait un choc très fort sur un partenaire commercial essentiel pour les acteurs de la zone euro.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
L’auteur

Roger Caniard

Diplômé de Dauphine (Maîtrise), de Sciences-Po (DESS) et de l'ESCP (Master), Roger Caniard débute sa carrière comme analyste financier. Après un passage à La Mondiale (gestion actions) et chez KBL (banque conseil en fusion acquisition), il rejoint la MACSF en 1995. Depuis 2014, il est directeur financier, membre du comex.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×