La Minute financière du 21 janvier 2019

Le 21.01.2019 par Roger Caniard
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Une semaine très favorable, tant pour les marchés actions que pour nos supports. A suivre, la publication des résultats des entreprises européennes, avec peut-être à la clé de bonnes surprises.

Voir tous les supports et leurs performances

Le bilan de la semaine... : le verre à moitié plein

La semaine a été très favorable sur les marchés. Les  investisseurs ont clairement choisi de regarder le verre à moitié plein malgré les signaux confirmés de ralentissement économique en Chine et aux Etats-unis. La détente entre les deux pays a envoyé un signal très favorable aux marchés et les investisseurs ont continué de revenir sur les actions cette semaine.

Impacts sur nos supports... : positif

Le bilan est positif pour nos supports dans un environnement de marché favorable, en particulier pour Candriam Equities Biotechnology, notre fonds d'actions biotech américaines qui continue de bénéficier d'un environnement très favorable et dont la performance est maintenant supérieure à 12% depuis le début de l'année. Notons également de très bons chiffres, que ce soit pour Médi Emergents, avec 5,7% de progression, ou pour Médi Actions, qui se reprend bien et qui est désormais proche de 4% de hausse depuis le début de l'année.

A suivre cette semaine... : BCE et Stoxx 600

Pour la semaine à venir, vous vous seriez sans doute attendu à ce que je vous parle du Brexit et des négociations en cours, mais la plupart des investisseurs tablent maintenant sur un "soft Brexit" et voient tout cela comme un élément favorable. En réalité nous écouterons avec attention le discours du président de la Banque centrale européenne ce jeudi, et nous suivrons de près le début de la publication des résultats des entreprises européennes du Stoxx 600 (19 publications). Nous pourrions avoir également de bonnes surprises parce qu'en réalité, les entreprises qui ont publié des avertissements sur résultats n'ont pas été sanctionnées par les marchés. Les attentes des investisseurs sont désormais tellement basses qu'on arrive à absorber les mauvaises nouvelles. Nous restons donc globalement plutôt optimistes pour la semaine.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
L’auteur

Roger Caniard

Diplômé de Dauphine (Maîtrise), de Sciences-Po (DESS) et de l'ESCP (Master), Roger Caniard débute sa carrière comme analyste financier. Après un passage à La Mondiale (gestion actions) et chez KBL (banque conseil en fusion acquisition), il rejoint la MACSF en 1995. Depuis 2014, il est directeur financier, membre du comex.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×