Immobilier : 40 % de Français aimeraient acheter une résidence secondaire

Le 19.06.2018 par MARIE-CHRISTINE SONKIN

logo les échos

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le marché des résidences secondaires pourrait-il se réveiller ? Selon un sondage, 4 Français sur 10 ne possédant pas encore de résidence secondaire souhaiteraient en acquérir une.

Impôt sur la fortune immobilière, maintien de la taxe d'habitation, augmentation de surtaxes locales… Le sombre paysage fiscal ne coupe pas l'appétit des Français pour la résidence secondaire. Selon une enquête Elabe pour le Crédit Foncier, 40 % des Français ne possédant pas de résidence secondaire souhaiteraient en acquérir une.

Attention, la petite maison dans la prairie ne fait rêver que 21 % des personnes interrogées. Il y a pourtant beaucoup de très bonnes affaires à réaliser à la campagne. Selon les indices des prix immobiliers (IPI) MeilleursAgents- « Les Echos », les prix dans les zones rurales sont encore loin de leur niveau de 2008. En 10 ans, ils ont baissé de 12,1 %. Et si un rattrapage s'amorce, les prix évoluent encore beaucoup plus lentement que ceux des grandes villes.

Grandes villes dans lesquelles 3 % des sondés aimeraient avoir un pied-à-terre. Car la grande majorité des Français (60 %) se voit plutôt acheter en bord de mer, le solde (15 %) visant la montagne.

 

Lire aussi :

Immobilier : regain d'intérêt pour les résidences secondaires
Immobilier : les indices des prix immobiliers (IPI) d'avril 2018
Immobilier provincial : des seniors de plus en plus acheteurs
Spécial IFI 2018 : qui doit payer l'impôt sur la fortune immobilière ?

Les jeunes les plus demandeurs

 
Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, ce ne sont pas les plus âgés qui rêvent d'une villégiature, mais les plus jeunes. 55 % des 25-34 ans aspirent à devenir propriétaires d'une résidence secondaire, c'est le cas de 46 % des 35-49 ans.

En revanche, cette envie diminue passé l'âge de 50 ans : 28 % des 50-64 ans et seulement 20 % pour les 65 ans et plus se disent intéressés par un achat.
 

Un projet à long terme

 
Reste que parmi les personnes intéressées, très peu au final ont l'intention de passer à l'acte dans les 12 prochains mois (2 %), voire dans les 2 ans (5 %).

Ils préfèrent attendre et viser un investissement à plus long terme (33 %).

Sans surprise, ce sont les habitants des plus grandes villes qui se montrent le plus intéressés par une résidence secondaire. Plus la taille de la commune est grande, plus l'intention d'acheter est forte. 41 % des répondants qui vivent dans des communes de 2.000 à 20.000 habitants aimeraient acquérir une résidence secondaire alors qu'ils sont 47 % dans les communes de 100.000 habitants et plus.

Mais les habitants des zones urbaines ne sont pas les seuls à vouloir changer d'air. Si 41 % des habitants de l'agglomération parisienne ont envie d'une résidence secondaire, ils sont quand même 30 % parmi les habitants des communes rurales.

 

Les résidences secondaires en chiffres

  • La France métropolitaine compte 3,4 millions de résidences secondaires sur un total de 34,8 millions de logements.
  • Près de 1,9 million (environ 57 %) des résidences secondaires sont des maisons et 1,5 million (43 %) des appartements.
  • Au cours des 30 dernières années (1987-2017), le parc des résidences secondaires a progressé de 28 % contre 37 % pour celui des résidences principales.
  • 60 % des résidences secondaires se trouvent dans les 5 régions méridionales. L'Occitanie, qui cumule mer, montage et campagne, est la première région en nombre de résidences secondaires (524 400) devant l'Auvergne-Rhône-Alpes (495 200) et la région PACA (491 200).

Sources : Insee, Crédit Foncier.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

À lire aussi

Le 13.09.2018 par logo les échos

Logement étudiant : faut-il le louer ou l'acheter ?

Verser un loyer à fonds perdus ou commencer à investir dans un studio ? La meilleure stratégie patrimoniale, ville par ville.

Le 30.08.2018 par logo les échos

Immobilier : combien coûte une résidence secondaire à deux heures de Paris ?

Le Perche, le Vexin, la Sologne, la Normandie… ces régions à moins de deux heures de la capitale sont très prisées des Franciliens pour le week-end. Combien coûte une maison de campagne...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×