Immobilier : Paris flambe, la France suit, plus calmement

Le 29.06.2017 par CATHERINE SABBAH

logo les échos

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

A plus de 8.500 euros par mètre carré, Paris est deux fois plus cher que Lyon, la plus onéreuse des autres villes françaises.

Quand le marché des logements anciens va-t-il caler ? C'est la question que se posent courtiers, banques et agents immobiliers qui surfent depuis trois ans sur son excellente santé. Pas tout de suite, répondent les courbes orientées à la hausse. Les notaires tablent ainsi sur 880.000 ventes de maisons et d'appartements cette année en France, soit près de 30 % de plus qu'en 2014. Les encours de crédit - hors renégociation - ont augmenté de 8 % en un an pour atteindre 170 milliards d'euros. Quant à la production de logements neufs, elle continue de bien se porter, avec des permis de construire en hausse de 13,5 % et les chantiers commencés de 14,6 %.

Cette euphorie ne serait pas complète sans hausse des prix : le Crédit Foncier l'estime supérieure à 8 % dans six villes et contenue entre 4 % et 8 % dans une dizaine d'autres. De son côté, le réseau Century 21 livre le chiffre bien plus raisonnable de 1,5 % en moyenne nationale, mais ce résultat est lissé par les prix dans le périurbain et ceux des quelques villes qui baissent. Les deux analyses se rejoignent, en revanche, sur la flambée à Paris où les prix ont augmenté de 5,5% en un an pour le Crédit Foncier, de 7,7 % pour Century 21. Les appartements de la capitale se vendent en moyenne entre 8.450 et 8.950 euros par mètre carré et trouvent preneur à ce prix, de plus en plus rapidement.

Ecart grandissant

Mais Paris n'est pas la France : la capitale est même plus de deux fois plus chère que Lyon, deuxième ville la plus chère de l'Hexagone, mais loin derrière à 3.815 euros, selon le Crédit Foncier. L'écart ne cesse de se creuser puisque, entre 2009 et aujourd'hui, les prix parisiens auraient augmenté de 45 %, contre 9 % seulement en moyenne nationale. Même si les Parisiens bénéficient d'un pouvoir d'achat supérieur, il n'explique pas cet écart. Le prix moyen d'acquisition atteindrait 445.000 euros dans la capitale, où l'accès à la propriété devient réservé : 82 % des acquéreurs sont des cadres moyens ou supérieurs pour seulement 7 % d'ouvriers et d'employés.

« Paris creuse son écart, c'est une métropole fermée par le boulevard périphérique, où l'on construit peu, où les prix pourraient arrêter de monter, il est peu probable qu'ils baissent beaucoup. Nous sommes encore bien en dessous de Londres », constate Laurent Vimont, président de Century 21. Les départements limitrophes bénéficient de cette gentrification : les Hauts-de-Seine, l'un des marchés sur lequel se reportent les exclus de la capitale, ont également augmenté de 8,9 % en un an.

envoyer un email envoyer un email Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Assurance emprunteur

Une assurance de prêt adaptée à votre activité de professionnel de santé. 

Crédit immobilier résidentiel

Des solutions de financement immobilier adaptées à votre projet.

Découvrez les articles sur le même sujet

Le 27.06.2017 par logo les échos

Immobilier : combien de temps faut-il pour vendre son bien ?

Il faut deux mois en moyenne pour vendre son bien immobilier à Paris, davantage en Ile-de-France et dans le reste du pays, d'après un point marché du réseau Century 21.

Le 12.06.2017 par logo les échos

Immobilier : est-ce encore le moment d'acheter ?

Des prix qui poursuivent leur lente remontée, des taux de crédit immobilier toujours très bas mais également en pente ascendante…. Est-ce encore le moment d'acquérir un bien immobilier...

Le 16.06.2017 par logo les échos

L'immobilier de bord de mer reprend des couleurs

Les transactions immobilières ont repris sur les littoraux atlantique et méditerranéen. Les biens se vendent plus rapidement avec des marges de négociation moindres. Tour de France...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×