Impôt sur le revenu 2020 : combien allez-vous économiser avec le nouveau barème ?

Le 17.02.2020 par MARIE-CHRISTINE SONKIN

logo les échos

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Impôt 2020

Dans de nombreux cas, vous allez payer moins d'impôts cette année grâce aux mesures de réaménagement du barème… Mais les deux dernières tranches sont exclues du dispositif d'allègement. Explications.

Lorsque le barème de l'impôt est revu à la baisse, tous les contribuables en profitent… En théorie, car la loi de finances 2020 a prévu un dispositif spécifique de façon à ce que seuls les ménages les plus modestes bénéficient d'allègements d'impôts .

Des baisses d'impôt neutralisées

Côté allègement, il faut noter que non seulement le barème de l'impôt est, comme chaque année, réactualisé en fonction de l'inflation (en l'occurrence de 1 %), mais la deuxième tranche du barème voit son taux passer de 14 % à 11 % ! Sans autre réaménagement, tous les contribuables auraient dû voir la facture baisser, mais ce ne sera pas le cas car corrélativement, le plafond de revenus de cette tranche est abaissé à 25.659 euros (au lieu de 27.794 euros pour l'année précédente).

En outre, la 3e tranche, qui elle reste à 30 %, ne s'applique que jusqu'à 73.369 euros (au lieu de 74.517 euros l'an passé). Le contribuable passe donc plus rapidement à la tranche suivante de 41 %.

Selon Bercy, cet aménagement génère une baisse de 5 milliards d'euros de l'impôt sur le revenu. La réforme s'applique à compter de l'imposition des revenus 2020 dont bénéficieront les contribuables relevant des premières tranches du barème de l'impôt.

La baisse du taux d'imposition de la première tranche de l'IR, qui regroupe 12 millions de foyers fiscaux, représente selon les calculs de l'Administration, un gain moyen par foyer de 350 euros, soit, à ce niveau, un tiers de l'impôt en moyenne. Les 5 millions de foyers de la tranche suivante bénéficieront quant à eux d'un gain moyen de 180 euros.

Lire aussi :

3 solutions pour payer moins d'impôts sur ses actions
Prélèvement à la source : pourquoi avez-vous l'impression de payer plus d'impôts ?

Un système en vigueur depuis janvier

Les nouveaux taux de prélèvement à la source , calculés sur le nouveau barème intégrant la baisse d'impôt, ont d'ores et déjà été mis à disposition des employeurs ou organismes versant les revenus. Vous pouvez consulter votre nouveau taux dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr, dans la rubrique « gérer mon prélèvement à la source ».

Pour calculer le nouveau montant de l'impôt, vous pouvez utiliser le simulateur en ligne sur impots.gouv.fr.

Attention, il ne concerne que les personnes résidant en France.

Exemples (pour des contribuables habitant de métropole)

  • Exemple 1

Revenu brut imposable après abattement : 45.000 euros
Nombre de parts : 2
Situation de famille : pacsés
Impôt sur le revenu : avant la baisse : 3.482 €
Après la baisse : 2.688 €
Gain : 794 €.

  • Exemple 2

Revenu brut imposable après abattement : 55.000 euros
Nombre de parts : 3
Situation de famille : mariés
Impôt sur le revenu : avant la baisse : 4.376 €
Après la baisse : 4.250 €
Gain : 126 €

  • Exemple 3

Revenu brut imposable après abattement : 155.000 euros
Nombre de parts : 1
Situation de famille : célibataire
Vous ne bénéficiez pas de la baisse d'impôt sur le revenu
Source : https://www.impots.gouv.fr/portail/

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La communauté MACSF

Un forum avec plus de 500 000 professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une navigation optimale et bénéficier de contenus et services adaptés.

×